Trois hommes se sont échappés après une petite quinzaine de kilomètres: le Slovène Gregor Gazvoda (AG2R-La Mondiale), le Danois Michael Morkov (Saxo Bank) et Preben Van Hecke (Topsport Vlaanderen-Mercator). Ils allaient passer une bonne partie de la journée ensemble, sans toutefois jamais creuser un écart de plus de 5 minutes et des poussières. Les équipes Argos-Shimano et FDJ-BigMat veillaient en effet à conserver la situation sous contrôle. Gregor Gazvoda fut décramponné du groupe de tête après la Côte du Graveron (km 114), la première difficulté du parcours. Le peloton vola en éclats derrière, où ils n'étaient plus qu'une petite quarantaine, dont Björn Leukemans en Pieter Serry, à chasser le duo de fuyards, bientôt rejoints par le Français Gaël Malacarne (Bretagne-Schuller) et le Danois Jakob Fuglsang (RadioShack). Ces deux derniers ont redonné de l'impulsion à l'échappée. Mais on assista quand même à la jonction définitive à 4 bornes de l'arrivée, Florian Vachon réussissant toutefois à éviter le sprint massif en piégeant la FDJ-BigMat. (CER)

Trois hommes se sont échappés après une petite quinzaine de kilomètres: le Slovène Gregor Gazvoda (AG2R-La Mondiale), le Danois Michael Morkov (Saxo Bank) et Preben Van Hecke (Topsport Vlaanderen-Mercator). Ils allaient passer une bonne partie de la journée ensemble, sans toutefois jamais creuser un écart de plus de 5 minutes et des poussières. Les équipes Argos-Shimano et FDJ-BigMat veillaient en effet à conserver la situation sous contrôle. Gregor Gazvoda fut décramponné du groupe de tête après la Côte du Graveron (km 114), la première difficulté du parcours. Le peloton vola en éclats derrière, où ils n'étaient plus qu'une petite quarantaine, dont Björn Leukemans en Pieter Serry, à chasser le duo de fuyards, bientôt rejoints par le Français Gaël Malacarne (Bretagne-Schuller) et le Danois Jakob Fuglsang (RadioShack). Ces deux derniers ont redonné de l'impulsion à l'échappée. Mais on assista quand même à la jonction définitive à 4 bornes de l'arrivée, Florian Vachon réussissant toutefois à éviter le sprint massif en piégeant la FDJ-BigMat. (CER)