Pablo Urtasun s'est imposé devant le Néerlandais Marc De Maar (UnitedHealthcare) et l'Italien Ivan Basso (Liquigas-Cannondale). L'échappée du jour comprenait Jérôme Coppel (Saur-Sojasun), Samuel Sanchez, Pablo Urtasun (Euskaltel-Euskadi), Marc de Maar (UnitedHealthCare), Ivan Basso (Liquigas-Cannondale), Bernard Sulzberger (Team Raleigh), Jan Barta (Team NetApp), Marcin Bialoblocki (Node4), Jacek Morajko (Vacansoleil-DCM) et Ronan McLaughlin (An Post-Sean Kelly. Elle a compté jusqu'à 4:30 d'avance, et a résisté jusqu'au bout à un peloton éclaté. Les attaques en tête réduisirent toutefois le groupe de meneurs à quatre hommes. Samuel Sanchez jouait la carte de son équipier Pablo Urtasun. De Maar, dans la roue de l'ancien champion olympique, lança le sprint. Mais Urtasun répliqua aussitôt et réussit à remonter puis à dépasser le coureur de Curaçao dans les cent derniers mètres. Le Basque leva les bras, tout comme Samuel Sanchez, 4-ème, mais ravi de la victoire de son coéquipier, à laquelle il avait largement contribué. Ivan Basso était 3-ème et le Tchèque Leopold Konig (Team NetApp), vainqueur vendredi à Caephilly, 5-ème à 29 secondes. Le Britannique Jonathan Tiernan-Locke (Endura Racing), 8-ème à 47 secondes, demeure laeder avant l'ultime étape de dimanche, longue de 147,8 km entre Reigate et Guildford. (PVO)

Pablo Urtasun s'est imposé devant le Néerlandais Marc De Maar (UnitedHealthcare) et l'Italien Ivan Basso (Liquigas-Cannondale). L'échappée du jour comprenait Jérôme Coppel (Saur-Sojasun), Samuel Sanchez, Pablo Urtasun (Euskaltel-Euskadi), Marc de Maar (UnitedHealthCare), Ivan Basso (Liquigas-Cannondale), Bernard Sulzberger (Team Raleigh), Jan Barta (Team NetApp), Marcin Bialoblocki (Node4), Jacek Morajko (Vacansoleil-DCM) et Ronan McLaughlin (An Post-Sean Kelly. Elle a compté jusqu'à 4:30 d'avance, et a résisté jusqu'au bout à un peloton éclaté. Les attaques en tête réduisirent toutefois le groupe de meneurs à quatre hommes. Samuel Sanchez jouait la carte de son équipier Pablo Urtasun. De Maar, dans la roue de l'ancien champion olympique, lança le sprint. Mais Urtasun répliqua aussitôt et réussit à remonter puis à dépasser le coureur de Curaçao dans les cent derniers mètres. Le Basque leva les bras, tout comme Samuel Sanchez, 4-ème, mais ravi de la victoire de son coéquipier, à laquelle il avait largement contribué. Ivan Basso était 3-ème et le Tchèque Leopold Konig (Team NetApp), vainqueur vendredi à Caephilly, 5-ème à 29 secondes. Le Britannique Jonathan Tiernan-Locke (Endura Racing), 8-ème à 47 secondes, demeure laeder avant l'ultime étape de dimanche, longue de 147,8 km entre Reigate et Guildford. (PVO)