Van den Broeck n'a pas voulu prendre de risques alors qu'il était blessé au genou et au bras droit après sa chute dans la 1e étape. A la suite de cette chute, il avait terminé la 1e étape au 128e rang, à 5:13 du vainqueur, l'Australien Simon Gerrans, compromettant ses ambitions au classement général. Van den Broeck est le second coureur de Lotto-Belisol à avoir quitté le Pays Basque. Souffrant de maux d'estomac, Jelle Vanendert avait abandonné mardi. (LEK)

Van den Broeck n'a pas voulu prendre de risques alors qu'il était blessé au genou et au bras droit après sa chute dans la 1e étape. A la suite de cette chute, il avait terminé la 1e étape au 128e rang, à 5:13 du vainqueur, l'Australien Simon Gerrans, compromettant ses ambitions au classement général. Van den Broeck est le second coureur de Lotto-Belisol à avoir quitté le Pays Basque. Souffrant de maux d'estomac, Jelle Vanendert avait abandonné mardi. (LEK)