Au terme de la 5-ème étape remportée par Degenkolb, Gilbert avait terminé septième. Cette fois, son classement est meilleur mais on a surtout remarqué la manière dont il a pris la mesure du rapide Irlandais Daniel Martin. "Devancer un peloton aussi fort au sprint, c'est très bon pour la confiance." Gilbert appréciait aussi que la chaleur n'a pas sévi vendredi. "Il a fait moins chaud que les jours passés. On a même eu droit à quelques nuages. J'ai souffert de la chaleur notamment parce que l'Eneco Tour, que j'ai disputé avant de venir en Espagne, s'est déroulé dans le froid. Ce vendredi, je me suis senti mieux et l'équipe s'est aussi bonifiée. Je crois que nous allons réaliser une bonne deuxième partie dans ce tour.' L'année dernière, Gilbert a remporté la 12-ème étape. En 2012, il a fait coup double en s'adjugeant les 9-ème et 19-ème tronçons alors qu'en 2010, il s'était montré le plus fort au terme de la 3-ème et de la 19-ème journées. (Belga)

Au terme de la 5-ème étape remportée par Degenkolb, Gilbert avait terminé septième. Cette fois, son classement est meilleur mais on a surtout remarqué la manière dont il a pris la mesure du rapide Irlandais Daniel Martin. "Devancer un peloton aussi fort au sprint, c'est très bon pour la confiance." Gilbert appréciait aussi que la chaleur n'a pas sévi vendredi. "Il a fait moins chaud que les jours passés. On a même eu droit à quelques nuages. J'ai souffert de la chaleur notamment parce que l'Eneco Tour, que j'ai disputé avant de venir en Espagne, s'est déroulé dans le froid. Ce vendredi, je me suis senti mieux et l'équipe s'est aussi bonifiée. Je crois que nous allons réaliser une bonne deuxième partie dans ce tour.' L'année dernière, Gilbert a remporté la 12-ème étape. En 2012, il a fait coup double en s'adjugeant les 9-ème et 19-ème tronçons alors qu'en 2010, il s'était montré le plus fort au terme de la 3-ème et de la 19-ème journées. (Belga)