Propulsé sous les feux des projecteurs de la route en remportant le prologue du Tour d'Italie, Taylor Phinney ne veut cependant pas brûler les étapes. "J'ai beaucoup grandi déjà (ndrl, 1m97), et j'essaie de m'adapter à mon corps. Je dois ensuite encore beaucoup apprendre et je ne veux pas déjà me spécialiser dans le contre-la-montre, je veux être le plus complet possible." Troisième Américain seulement à porter le maillot rose au Giro après Andy Hampsten en 1988 et Christian Vande Velde en 2008, Taylor Phinney souhaiterait retourner sur les routes du Tour d'Italie, "oui, j'aimerais bien, j'adore l'Italie", explique l'Américain dans un très bon italien, "et bien sûr que j'aimerais porter le maillot jaune au Tour de France un jour, mais ce n'est pas un objectif cette saison. Dans l'immédiat, je courrai au Tour du Qatar puis je veux faire quelque chose à Paris-Roubaix, c'est une course magnifique. La motivation est énorme, j'ai beaucoup travaillé durant l'hiver pour pouvoir être au maximum de mes possibilités. Je suis impatient." (FRANCK FIFE)

Propulsé sous les feux des projecteurs de la route en remportant le prologue du Tour d'Italie, Taylor Phinney ne veut cependant pas brûler les étapes. "J'ai beaucoup grandi déjà (ndrl, 1m97), et j'essaie de m'adapter à mon corps. Je dois ensuite encore beaucoup apprendre et je ne veux pas déjà me spécialiser dans le contre-la-montre, je veux être le plus complet possible." Troisième Américain seulement à porter le maillot rose au Giro après Andy Hampsten en 1988 et Christian Vande Velde en 2008, Taylor Phinney souhaiterait retourner sur les routes du Tour d'Italie, "oui, j'aimerais bien, j'adore l'Italie", explique l'Américain dans un très bon italien, "et bien sûr que j'aimerais porter le maillot jaune au Tour de France un jour, mais ce n'est pas un objectif cette saison. Dans l'immédiat, je courrai au Tour du Qatar puis je veux faire quelque chose à Paris-Roubaix, c'est une course magnifique. La motivation est énorme, j'ai beaucoup travaillé durant l'hiver pour pouvoir être au maximum de mes possibilités. Je suis impatient." (FRANCK FIFE)