Victorieuse de la poursuite individuelle mercredi dernier, la Californienne de 29 ans a devancé de quatre points (20-24) la Britannique Laura Trott, championne olympique à Londres. L'Australienne Annette Edmondson, elle aussi médaillée à Londres (3-ème), a pris la troisième place avec 26 points devant la Polonaise Katarzyna Pawlowska (32 points). Notre compatriote Else Belmans, douzième à mi-parcours après avoir fini 5-ème de la course aux points samedi, mais victorieuse dans le scratch avec un tour d'avance sur toutes ses adversaires dimanche, termine finalement dizième avec 60 points. A Londres, Hammer avait pris la deuxième place de l'omnium, à un seul point de Trott. En tête avant la dernière épreuve, le 500 m, elle avait vu l'or se transformer en argent à cause de sa 4-ème place dans cette course. L'Américaine, cinq fois championne du monde de poursuite (2006, 2007, 2010, 2011, 2013), n'avait encore jamais gagné l'omnium aux Mondiaux depuis l'inscription au programme de cette épreuve en 2009. Elle était toutefois montée à deux reprises sur le podium (2-ème en 2011, 3-ème en 2012). Le classement de l'omnium est calculé à partir de l'addition des places dans six épreuves (tour lancé, course aux points, élimination, poursuite, scratch et 500 m lancé). (CER)

Victorieuse de la poursuite individuelle mercredi dernier, la Californienne de 29 ans a devancé de quatre points (20-24) la Britannique Laura Trott, championne olympique à Londres. L'Australienne Annette Edmondson, elle aussi médaillée à Londres (3-ème), a pris la troisième place avec 26 points devant la Polonaise Katarzyna Pawlowska (32 points). Notre compatriote Else Belmans, douzième à mi-parcours après avoir fini 5-ème de la course aux points samedi, mais victorieuse dans le scratch avec un tour d'avance sur toutes ses adversaires dimanche, termine finalement dizième avec 60 points. A Londres, Hammer avait pris la deuxième place de l'omnium, à un seul point de Trott. En tête avant la dernière épreuve, le 500 m, elle avait vu l'or se transformer en argent à cause de sa 4-ème place dans cette course. L'Américaine, cinq fois championne du monde de poursuite (2006, 2007, 2010, 2011, 2013), n'avait encore jamais gagné l'omnium aux Mondiaux depuis l'inscription au programme de cette épreuve en 2009. Elle était toutefois montée à deux reprises sur le podium (2-ème en 2011, 3-ème en 2012). Le classement de l'omnium est calculé à partir de l'addition des places dans six épreuves (tour lancé, course aux points, élimination, poursuite, scratch et 500 m lancé). (CER)