La paire française a devancé au classement final ses homologues espagnole (David Mutaner/Albert Torres) et allemande (Henning Bommel/Theo Reinhardt) au terme des 200 tours de piste entrecoupés de dix sprints. Kenny De Ketele et Gijs Van Hoecke, qui avaient réussi à grappiller quelques points lors de la première partie de la course, n'ont fini que 8-èmes. Les trois équipes du podium ont ensuite attaqué et poursuivi leurs efforts pour réléguer leurs adversaires à un tour dans le dernier quart de la course. Kneisky (25 ans), qui court sur la route à l'échelon continental (3e division) pour le compte de Roubaix LM, a enlevé son deuxième titre mondial sur la piste. Il avait empoché l'or du scratch en 2009. Dans l'américaine, Kneisky, déjà associé à Brisse (24 ans), avait pris la quatrième place aux Mondiaux 2011. Le précédent titre français dans cette épreuve, qui a disparu du programme olympique, datait de 2002 quand Jérôme Neuville et Franck Perque s'étaient imposé aux Mondiaux de Copenhague. (CER)

La paire française a devancé au classement final ses homologues espagnole (David Mutaner/Albert Torres) et allemande (Henning Bommel/Theo Reinhardt) au terme des 200 tours de piste entrecoupés de dix sprints. Kenny De Ketele et Gijs Van Hoecke, qui avaient réussi à grappiller quelques points lors de la première partie de la course, n'ont fini que 8-èmes. Les trois équipes du podium ont ensuite attaqué et poursuivi leurs efforts pour réléguer leurs adversaires à un tour dans le dernier quart de la course. Kneisky (25 ans), qui court sur la route à l'échelon continental (3e division) pour le compte de Roubaix LM, a enlevé son deuxième titre mondial sur la piste. Il avait empoché l'or du scratch en 2009. Dans l'américaine, Kneisky, déjà associé à Brisse (24 ans), avait pris la quatrième place aux Mondiaux 2011. Le précédent titre français dans cette épreuve, qui a disparu du programme olympique, datait de 2002 quand Jérôme Neuville et Franck Perque s'étaient imposé aux Mondiaux de Copenhague. (CER)