L'ancien homme fort du cyclisme, âgé de 41 ans, a toujours nié s'être dopé mais aurait confié à des proches et des acteurs de la lutte antidopage qu'il pensait à avouer publiquement son passé pour essayer d'obtenir la levée par les autorités antidopage de sa radiation à vie prononcée cet automne. Selon le New York Times, le Texan aurait notamment discuté avec Travis Tygart, le président de l'Agence américaine antidopage, et chercherait à rencontrer David Howman, le président de l'Agence mondiale antidopage (AMA). Le code mondial antidopage prévoit la possibilité d'une réduction de peine en cas de collaboration avec les autorités antidopage. (GABRIEL BOUYS)

L'ancien homme fort du cyclisme, âgé de 41 ans, a toujours nié s'être dopé mais aurait confié à des proches et des acteurs de la lutte antidopage qu'il pensait à avouer publiquement son passé pour essayer d'obtenir la levée par les autorités antidopage de sa radiation à vie prononcée cet automne. Selon le New York Times, le Texan aurait notamment discuté avec Travis Tygart, le président de l'Agence américaine antidopage, et chercherait à rencontrer David Howman, le président de l'Agence mondiale antidopage (AMA). Le code mondial antidopage prévoit la possibilité d'une réduction de peine en cas de collaboration avec les autorités antidopage. (GABRIEL BOUYS)