L'équipe Wallonie-Bruxelles en est à sa 4e saison depuis sa création par le Ministre des Sports sur base d'un partenariat mixte public-privé. Le groupe de 15 coureurs dirigés par l'ancien professionnel Michel Dernies et le Français François Oger ambitionne de s'illustrer dans les courses professionnelles d'un jour et dans les épreuves par étapes, notamment en Belgique et en France où on retrouvera souvent les coureurs dans les manches de la Coupe de France. "On ne peut plus qualifier 'Wallonie-Bruxelles' d'équipe de formation stricto sensu", a indiqué l'ancien coureur professionnel Christophe Brandt, secrétaire général du TRW Organisation. "L'équipe Wallonie-Bruxelles a pour mission de faire découvrir à ses coureurs un niveau supérieur à celui qu'ils ont connu jusqu'ici. Nous attendons d'eux qu'ils fassent leur place dans le circuit des épreuves "1.1, 2.1" et "hors catégories". L'équipe doit s'installer cette année dans la paysage cycliste et devenir une équipe incontournable." Le programme de la formation wallonne a commencé au début février au Grand Prix La Marseillaise, à l'Etoile de Bessèges et au Tour Méditerranéen avant d'enchaîner dès le début mars avec la Classic Sud Ardèche (1/03), la Drôme Classic et Kuurne-Brussel-Kuurne (2/03) et le Grand Prix Samyn (5/03). . (Belga)

L'équipe Wallonie-Bruxelles en est à sa 4e saison depuis sa création par le Ministre des Sports sur base d'un partenariat mixte public-privé. Le groupe de 15 coureurs dirigés par l'ancien professionnel Michel Dernies et le Français François Oger ambitionne de s'illustrer dans les courses professionnelles d'un jour et dans les épreuves par étapes, notamment en Belgique et en France où on retrouvera souvent les coureurs dans les manches de la Coupe de France. "On ne peut plus qualifier 'Wallonie-Bruxelles' d'équipe de formation stricto sensu", a indiqué l'ancien coureur professionnel Christophe Brandt, secrétaire général du TRW Organisation. "L'équipe Wallonie-Bruxelles a pour mission de faire découvrir à ses coureurs un niveau supérieur à celui qu'ils ont connu jusqu'ici. Nous attendons d'eux qu'ils fassent leur place dans le circuit des épreuves "1.1, 2.1" et "hors catégories". L'équipe doit s'installer cette année dans la paysage cycliste et devenir une équipe incontournable." Le programme de la formation wallonne a commencé au début février au Grand Prix La Marseillaise, à l'Etoile de Bessèges et au Tour Méditerranéen avant d'enchaîner dès le début mars avec la Classic Sud Ardèche (1/03), la Drôme Classic et Kuurne-Brussel-Kuurne (2/03) et le Grand Prix Samyn (5/03). . (Belga)