En une heure, le coureur Tchèque avait réussi à parcourir 49,700 km le 19 juillet 2005 à Moscou, battant alors un record vieux de 5 ans détenu par le Britannique Chris Boardman depuis le 27 octobre 2000 à Manchester (49.441 km), pour la première fois sans aide aérodynamique. La tentative de Jens Voigt se fera sur le Vélodrome Suisse à Grenchen. "C'est un énorme défi pour moi, tant physiquement que mentalement", a expliqué Jens Voigt. "C'est un projet énorme et probablement une surprise pour beaucoup. Tout le monde sait que Fabian (Cancellara) a travaillé sur ce projet avec Trek et quand il a changé ses plans, je m'y suis intéressé. Nous avons fait des tests, en secret, sur le vélodrome de Roubaix avant le Dauphiné et on pense que j'ai une chance. Trek a développé un très bon vélo pour moi basé sur le concept super rapide 'SpeedConcept' et nous avons fait différents essais avec différentes combinaisons, différentes positions. Le record de l'heure est l'un des plus vieux de notre sport." (Belga)

En une heure, le coureur Tchèque avait réussi à parcourir 49,700 km le 19 juillet 2005 à Moscou, battant alors un record vieux de 5 ans détenu par le Britannique Chris Boardman depuis le 27 octobre 2000 à Manchester (49.441 km), pour la première fois sans aide aérodynamique. La tentative de Jens Voigt se fera sur le Vélodrome Suisse à Grenchen. "C'est un énorme défi pour moi, tant physiquement que mentalement", a expliqué Jens Voigt. "C'est un projet énorme et probablement une surprise pour beaucoup. Tout le monde sait que Fabian (Cancellara) a travaillé sur ce projet avec Trek et quand il a changé ses plans, je m'y suis intéressé. Nous avons fait des tests, en secret, sur le vélodrome de Roubaix avant le Dauphiné et on pense que j'ai une chance. Trek a développé un très bon vélo pour moi basé sur le concept super rapide 'SpeedConcept' et nous avons fait différents essais avec différentes combinaisons, différentes positions. Le record de l'heure est l'un des plus vieux de notre sport." (Belga)