Le Slovène s'est imposé devant le Néerlandais Theo Bos (Belkin) et Edward Theuns (Topsport Vlaanderen-Baloise). Antoine Demoitie (Wallonie-Bruxelles) a pris la 4e place et Klaas Lodewyck (BMC) complète le top 5. La course a été marquée par la longue échappée de trois hommes (Tim Declercq, Alphonse Vermote et Dennis Coenen) qui ont été repris à 12 kilomètres de la ligne. Guillaume Van Keirsbulck (Omega Pharma-Quick Step) avait bien tenté de s'extraire du peloton dans le dernier kilomètre, mais l'arrivée s'est jugée sur un sprint massif. Luka Mezgec, 25 ans, avait remporté l'an dernier la dernière étape du Tour de Pékin s'offrant aussi quelques places d'honneur lors d'étapes du Giro. Il signe son premier succès de la saison, le 11e de sa carrière. "C'était un sprint passionnant, mais mon équipe a fait un travail fantastique", s'est réjouit Luka Mezgec. "J'ai été bien emmené et j'ai juste du faire le dernier effort. Je suis content parce que mon début de saison n'a pas été très bon. Je suis resté deux semaines sans m'entraîner à cause d'un virus au Tour d'Andalousie. Au Trois de Jours de Flandre Occidentale, cela allait mieux mais pas suffisamment que pour remporter des sprints." Il succède au palmarès de la Handzame Classic à Kenny Dehaes, vainqueur l'an dernier et 8e vendredi. (Belga)

Le Slovène s'est imposé devant le Néerlandais Theo Bos (Belkin) et Edward Theuns (Topsport Vlaanderen-Baloise). Antoine Demoitie (Wallonie-Bruxelles) a pris la 4e place et Klaas Lodewyck (BMC) complète le top 5. La course a été marquée par la longue échappée de trois hommes (Tim Declercq, Alphonse Vermote et Dennis Coenen) qui ont été repris à 12 kilomètres de la ligne. Guillaume Van Keirsbulck (Omega Pharma-Quick Step) avait bien tenté de s'extraire du peloton dans le dernier kilomètre, mais l'arrivée s'est jugée sur un sprint massif. Luka Mezgec, 25 ans, avait remporté l'an dernier la dernière étape du Tour de Pékin s'offrant aussi quelques places d'honneur lors d'étapes du Giro. Il signe son premier succès de la saison, le 11e de sa carrière. "C'était un sprint passionnant, mais mon équipe a fait un travail fantastique", s'est réjouit Luka Mezgec. "J'ai été bien emmené et j'ai juste du faire le dernier effort. Je suis content parce que mon début de saison n'a pas été très bon. Je suis resté deux semaines sans m'entraîner à cause d'un virus au Tour d'Andalousie. Au Trois de Jours de Flandre Occidentale, cela allait mieux mais pas suffisamment que pour remporter des sprints." Il succède au palmarès de la Handzame Classic à Kenny Dehaes, vainqueur l'an dernier et 8e vendredi. (Belga)