"J'ai plus de mal à accepter ma deuxième place ici que celle vendredi dernier à Québec", a déclaré Van Avermaet. "Là-bas, Simon Gerrans était le plus fort mais aujourd'hui j'étais le meilleur homme en course. Je n'ai été battu que par un homme plus rapide, Julien Simon. De toute évidence, j'avais encore le voyage et le décalage horaire dans les jambes. J'ai cependant une consolation, c'est que ma condition pour les Mondiaux est brillante", a déclaré le coureur BMC. Björn Leukemans, 3e de la course, évoquait également le long déplacement. "Nous sommes arrivés en Belgique mardi après une nuit de vol et quatre heures en voiture depuis Paris. Je ne pouvais rien face à Simon et Van Avermaet. Mais je suis satisfait parce que, comme les autres Belges sélectionnés pour Valkenburg, j'ai démontré que j'étais en forme. La Belgique aura une équipe très forte pour le Mondial", promet-il. Le vainqueur Julien Simon (Saur-Sojasun) était bien sûr très heureux. "Après ma deuxième place l'année dernière, je voulais absolument gagner", a réagi le Français. "Je n'ai pas été repris par Laurent Jalabert dans l'équipe pour les Mondiaux et ça me reste sur l'estomac. Voilà ma réponse", a conclu le coureur Saur-Sojasun. (DAVID STOCKMAN)

"J'ai plus de mal à accepter ma deuxième place ici que celle vendredi dernier à Québec", a déclaré Van Avermaet. "Là-bas, Simon Gerrans était le plus fort mais aujourd'hui j'étais le meilleur homme en course. Je n'ai été battu que par un homme plus rapide, Julien Simon. De toute évidence, j'avais encore le voyage et le décalage horaire dans les jambes. J'ai cependant une consolation, c'est que ma condition pour les Mondiaux est brillante", a déclaré le coureur BMC. Björn Leukemans, 3e de la course, évoquait également le long déplacement. "Nous sommes arrivés en Belgique mardi après une nuit de vol et quatre heures en voiture depuis Paris. Je ne pouvais rien face à Simon et Van Avermaet. Mais je suis satisfait parce que, comme les autres Belges sélectionnés pour Valkenburg, j'ai démontré que j'étais en forme. La Belgique aura une équipe très forte pour le Mondial", promet-il. Le vainqueur Julien Simon (Saur-Sojasun) était bien sûr très heureux. "Après ma deuxième place l'année dernière, je voulais absolument gagner", a réagi le Français. "Je n'ai pas été repris par Laurent Jalabert dans l'équipe pour les Mondiaux et ça me reste sur l'estomac. Voilà ma réponse", a conclu le coureur Saur-Sojasun. (DAVID STOCKMAN)