David Reuter, le vice-président et directeur de la communication de Nissan Americas, l'a confirmé à The Guardian vendredi. "Nissan et le management team de RadioShack-Nissan-Trek se sont mis d'accord sur un retrait immédiat de Nissan comme sponsor de l'équipe, tout en permettant à l'équipe de continuer en 2013." Le Quotidien du Luxembourg avait annoncé mercredi le retrait de Nissan nominatif en tant que co-sponsor de l'équipe luxembourgeoise avec laquelle elle était liée jusqu'en 2013, mais avait précisé aussi que le groupe automobile assurait ses engagements financiers jusqu'au terme de la prochaine. Pointé dans le rapport de l'USADA, l'agence anti-dopage américaine, sur le dossier de dopage de Lance Armstrong, Johan Bruyneel avait quitté son poste de directeur chez RadioShack en octobre dernier, alors que l'un de ses chefs de file, Frank Schleck sera fixé sur son sort le 30 janvier prochain suite à son contrôle positif à un diurétique, la Xipamide, lors du dernier Tour de France. (DAVID STOCKMAN)

David Reuter, le vice-président et directeur de la communication de Nissan Americas, l'a confirmé à The Guardian vendredi. "Nissan et le management team de RadioShack-Nissan-Trek se sont mis d'accord sur un retrait immédiat de Nissan comme sponsor de l'équipe, tout en permettant à l'équipe de continuer en 2013." Le Quotidien du Luxembourg avait annoncé mercredi le retrait de Nissan nominatif en tant que co-sponsor de l'équipe luxembourgeoise avec laquelle elle était liée jusqu'en 2013, mais avait précisé aussi que le groupe automobile assurait ses engagements financiers jusqu'au terme de la prochaine. Pointé dans le rapport de l'USADA, l'agence anti-dopage américaine, sur le dossier de dopage de Lance Armstrong, Johan Bruyneel avait quitté son poste de directeur chez RadioShack en octobre dernier, alors que l'un de ses chefs de file, Frank Schleck sera fixé sur son sort le 30 janvier prochain suite à son contrôle positif à un diurétique, la Xipamide, lors du dernier Tour de France. (DAVID STOCKMAN)