"Je ne vais plus en appel. J'en ai assez de toute cette affaire", a confirmé Hoste mardi dans un communiqué au Het Nieuwsblad. Hoste a arrêté la compétition en décembre 2012 en raison de douleurs dorsales. Il continue à clamer son innocence. "Je n'ai jamais été contrôlé positif ! C'est une très frustrante et absurde affaire qui repose sur une zone grise. Avec mon conseiller, j'ai réuni un dossier très solide. Les arguments devraient porter mais je n'arrête pas de penser à cette affaire." Le Flandrien, deuxième du Ronde à trois reprises, peut encore faire appel devant le Tribunal arbitral du Sport (TAS) de Lausanne. Il y renonce. "Je ne vois pas quel élément nous pouvons ajouter au dossier. De plus, je dois payer des frais supplémentaires car tout le dossier doit être traduit, et je risque que l'amende, qui est pour l'instant divisée en deux, soit augmentée à 300.000 euros." (Belga)

"Je ne vais plus en appel. J'en ai assez de toute cette affaire", a confirmé Hoste mardi dans un communiqué au Het Nieuwsblad. Hoste a arrêté la compétition en décembre 2012 en raison de douleurs dorsales. Il continue à clamer son innocence. "Je n'ai jamais été contrôlé positif ! C'est une très frustrante et absurde affaire qui repose sur une zone grise. Avec mon conseiller, j'ai réuni un dossier très solide. Les arguments devraient porter mais je n'arrête pas de penser à cette affaire." Le Flandrien, deuxième du Ronde à trois reprises, peut encore faire appel devant le Tribunal arbitral du Sport (TAS) de Lausanne. Il y renonce. "Je ne vois pas quel élément nous pouvons ajouter au dossier. De plus, je dois payer des frais supplémentaires car tout le dossier doit être traduit, et je risque que l'amende, qui est pour l'instant divisée en deux, soit augmentée à 300.000 euros." (Belga)