Ecarté de la sélection de Sky pour le Tour de France, probablement aussi en raison de la rivalité qui l'oppose à son compatriote Chris Froome, qui a entre-temps quitté la Grande Boucle déjà (fractures aux poignets), Bradley Wiggins n'en a pas moins choisi de rester fidèle à l'équipe Sky. "Je veux essayer de battre le record du monde, pas cette année, mais en 2015, et je le ferai encore avec un vélo Sky, parce que je reste au sein de l'équipe oui", a expliqué Wiggins, 34 ans, vainqueur du Tour de France en 2012. "Mais mon temps comme coureur de Tours est révolu. Je vais encore en disputer, mais plus pour les gagner." Bradley Wiggins vise plutôt Paris-Roubaix qu'il a terminé 9e au printemps. "C'est mon objectif prioritaire pour l'année prochaine" a ajouté Wiggins qui va disputer les Commonwealth Games à la fin du mois à Glasgow et qui veut disputer la Vuelta pour préparer les championnats du monde en septembre. (Belga)

Ecarté de la sélection de Sky pour le Tour de France, probablement aussi en raison de la rivalité qui l'oppose à son compatriote Chris Froome, qui a entre-temps quitté la Grande Boucle déjà (fractures aux poignets), Bradley Wiggins n'en a pas moins choisi de rester fidèle à l'équipe Sky. "Je veux essayer de battre le record du monde, pas cette année, mais en 2015, et je le ferai encore avec un vélo Sky, parce que je reste au sein de l'équipe oui", a expliqué Wiggins, 34 ans, vainqueur du Tour de France en 2012. "Mais mon temps comme coureur de Tours est révolu. Je vais encore en disputer, mais plus pour les gagner." Bradley Wiggins vise plutôt Paris-Roubaix qu'il a terminé 9e au printemps. "C'est mon objectif prioritaire pour l'année prochaine" a ajouté Wiggins qui va disputer les Commonwealth Games à la fin du mois à Glasgow et qui veut disputer la Vuelta pour préparer les championnats du monde en septembre. (Belga)