Intitulée "comment faire de son mieux pour ne pas gagner", la lettre du CEO de la banque, Luc Versele, critique la décision de la Ligue Royale Belge d'Athlétisme (LRBA) la qualifiant de "négligence coupable". Crelan qui a soutenu le projet de donner un nom au relais 4X400 (Belgian Tornados), via un concours, regrette que la Ligue ait "décidé, deux semaines avant la compétition (les séries du 4x400m auront lieu le 16/08) que l'athlète ne peut pas participer; alors que tout évolue dans la bonne direction." Dylan, blessé au dos, n'a plus couru en compétition depuis près d'un mois, ce qui a conduit la LRBA à ne pas sélectionner le cadet de la fratrie. Crelan poursuit: "La Ligue pense-t-elle vraiment qu'au final, le coach, s'il devait constater que cela n'allait pas, mettrait quand même Dylan sur la ligne de départ? Et est-ce que la Ligue est consciente du fait que si Dylan est quand même en forme, nos chances de succès augmentent de manière considérable ? Qu'est-ce qui anime cette décision ? Elle est lourde de conséquences, non seulement pour les athlètes et leur entourage qui vivent depuis des mois en vue de cette apothéose, mais également pour les frères Borlée ainsi que pour une étoile montante telle que Julien Watrin, qui réalise de très belles performances et peut acquérir ici une énorme expérience. C'est grave également pour les supporters, pour toutes les personnes impliquées dans l'athlétisme belge et pour le positivisme belge en général." Après l'annonce le 31 mars du retrait de Kevin et Jonathan Borlée du relais, et celle le 27 avril de l'accord conclu entre la Ligue francophone (LBFA) et Jacques Borlée, qui voyait les jumeaux les plus rapides du pays réintégrer le relais, la saga du 4X400, champion d'Europe en titre, connaît donc un nouvel épisode. (Belga)

Intitulée "comment faire de son mieux pour ne pas gagner", la lettre du CEO de la banque, Luc Versele, critique la décision de la Ligue Royale Belge d'Athlétisme (LRBA) la qualifiant de "négligence coupable". Crelan qui a soutenu le projet de donner un nom au relais 4X400 (Belgian Tornados), via un concours, regrette que la Ligue ait "décidé, deux semaines avant la compétition (les séries du 4x400m auront lieu le 16/08) que l'athlète ne peut pas participer; alors que tout évolue dans la bonne direction." Dylan, blessé au dos, n'a plus couru en compétition depuis près d'un mois, ce qui a conduit la LRBA à ne pas sélectionner le cadet de la fratrie. Crelan poursuit: "La Ligue pense-t-elle vraiment qu'au final, le coach, s'il devait constater que cela n'allait pas, mettrait quand même Dylan sur la ligne de départ? Et est-ce que la Ligue est consciente du fait que si Dylan est quand même en forme, nos chances de succès augmentent de manière considérable ? Qu'est-ce qui anime cette décision ? Elle est lourde de conséquences, non seulement pour les athlètes et leur entourage qui vivent depuis des mois en vue de cette apothéose, mais également pour les frères Borlée ainsi que pour une étoile montante telle que Julien Watrin, qui réalise de très belles performances et peut acquérir ici une énorme expérience. C'est grave également pour les supporters, pour toutes les personnes impliquées dans l'athlétisme belge et pour le positivisme belge en général." Après l'annonce le 31 mars du retrait de Kevin et Jonathan Borlée du relais, et celle le 27 avril de l'accord conclu entre la Ligue francophone (LBFA) et Jacques Borlée, qui voyait les jumeaux les plus rapides du pays réintégrer le relais, la saga du 4X400, champion d'Europe en titre, connaît donc un nouvel épisode. (Belga)