Leukemans, 36 ans, s'est imposé au sprint devant Jurgen Van Goolen (Accent Jobs-Wanty) et Kenneth Vanbilsen (Topsport Vlaanderen-Baloise) pour décrocher la 54e édition de la Course des Raisins. Le sprint du peloton, pour la quatrième place, a été remporté par Jonas Van Genechten (Lotto-Belisol) devant son équipier Kenny Dehaes. Jasper De Buyst, Ronan McLaughlin, Jasper Hamelink et Garrit Broeders ont animé la première partie de course. Ils se sont échappés dans le premier kilomètre pour compter jusqu'à 6 minutes d'avance. Leukemans a alors fait rouler ses équipiers chez Vacansoleil-DCM, avec efficacité puisqu'après 100 kilomètres de course et à l'entame des huit circuits locaux, les quatre fuyards étaient repris. La décision est rapidement tombée une fois la jonction opérée. Après avoir déjà placé quelques banderilles, Leukemans a flairé le bon coup à 50 kilomètres de l'arrivée pour s'échapper avec Van Goolen et Vanbilsen, les deux seuls coureurs capables de le suivre. Le trio n'a jamais obtenu beaucoup plus qu'une minute d'avance. Mais l'équipe Lotto-Belisol était seule à mener la chasse et Leukemans était suffisamment fort que pour permettre à l'échappée de survivre et sprinter pour la victoire. (Belga)

Leukemans, 36 ans, s'est imposé au sprint devant Jurgen Van Goolen (Accent Jobs-Wanty) et Kenneth Vanbilsen (Topsport Vlaanderen-Baloise) pour décrocher la 54e édition de la Course des Raisins. Le sprint du peloton, pour la quatrième place, a été remporté par Jonas Van Genechten (Lotto-Belisol) devant son équipier Kenny Dehaes. Jasper De Buyst, Ronan McLaughlin, Jasper Hamelink et Garrit Broeders ont animé la première partie de course. Ils se sont échappés dans le premier kilomètre pour compter jusqu'à 6 minutes d'avance. Leukemans a alors fait rouler ses équipiers chez Vacansoleil-DCM, avec efficacité puisqu'après 100 kilomètres de course et à l'entame des huit circuits locaux, les quatre fuyards étaient repris. La décision est rapidement tombée une fois la jonction opérée. Après avoir déjà placé quelques banderilles, Leukemans a flairé le bon coup à 50 kilomètres de l'arrivée pour s'échapper avec Van Goolen et Vanbilsen, les deux seuls coureurs capables de le suivre. Le trio n'a jamais obtenu beaucoup plus qu'une minute d'avance. Mais l'équipe Lotto-Belisol était seule à mener la chasse et Leukemans était suffisamment fort que pour permettre à l'échappée de survivre et sprinter pour la victoire. (Belga)