Ilse Heylen (IJF-9), tête de série n°1 du tableau et à ce titre exemptée du premier tour, a battu l'Argentine Oritia Gonzalez (IJF-53) aux pénalités (1-3) au 2-ème tour. Opposée à la Brésilienne Eleudis Valentim (WR-30) en demi-finale, ce fut son tour d'échouer à cause des pénalités (3-2) à l'issue d'un combat pourtant très équilibré. C'est encore aux pénalités, mais cette fois après la disqualification suite à une quatrième faute à 19 secondes de la fin, que notre compatriote a obtenu le bronze aux dépens de la Luxembourgeoise Marie Müller. "Elle attendait passivement le mouvement qui m'avait valu l'or au Chili lors de la finale contre l'Américaine Delgado", expliqua après coup Ilse Heylen, "mais j'aurais été bien bête de lui faire le cadeau de le reproduire. J'ai dominé tout le combat et j'étais très au point tactiquement. Je vais maintenant rester quelques jours en Belgique avant de partir au dernier stage préparatoire en Pologne le 10 août. De là je gagnerai ensuite directement la Russie pour le mondial..." (Belga)

Ilse Heylen (IJF-9), tête de série n°1 du tableau et à ce titre exemptée du premier tour, a battu l'Argentine Oritia Gonzalez (IJF-53) aux pénalités (1-3) au 2-ème tour. Opposée à la Brésilienne Eleudis Valentim (WR-30) en demi-finale, ce fut son tour d'échouer à cause des pénalités (3-2) à l'issue d'un combat pourtant très équilibré. C'est encore aux pénalités, mais cette fois après la disqualification suite à une quatrième faute à 19 secondes de la fin, que notre compatriote a obtenu le bronze aux dépens de la Luxembourgeoise Marie Müller. "Elle attendait passivement le mouvement qui m'avait valu l'or au Chili lors de la finale contre l'Américaine Delgado", expliqua après coup Ilse Heylen, "mais j'aurais été bien bête de lui faire le cadeau de le reproduire. J'ai dominé tout le combat et j'étais très au point tactiquement. Je vais maintenant rester quelques jours en Belgique avant de partir au dernier stage préparatoire en Pologne le 10 août. De là je gagnerai ensuite directement la Russie pour le mondial..." (Belga)