Grâce à ce second succès en 24 heures sur la piste Olympia, la championne olympique de super-G a pris la tête au classement général aux dépens de l'Allemande Maria Höfl-Riesch, dixième. Médaillée d'argent en géant aux JO de Sotchi, Fenninger, 24 ans, compte désormais 17 points d'avance sur la Bavaroise à cinq épreuves de la fin. La Salzbourgeoise avait signé le meilleur temps du premier parcours, devant la Française Anémone Marmottan, qui avait décroché jeudi son premier podium sur le circuit majeur en terminant deuxième. Mais la skieuse de Val d'Isère, âgée de 25 ans, n'a pas été au bout de la seconde manche vendredi. Au classement du géant, Lindell-Vikarby conserve une marge de 14 points sur Fenninger. Höfl-Riesch aura l'occasion de reprendre le commandement du général samedi à la faveur du slalom, discipline que Fenninger ne pratique pas. Maria Riesch avait tenté de mettre la pression sur Fenninger en lui faisant remarquer qu'elle était désormais "la favorite pour le gros globe de cristal". Le tracé de vendredi a été raccourci en raison des rafales de vent et de la pluie. Mais c'est encore Fenninger qui l'a emporté. Il s'agit de sa septième victoire en Coupe du monde, la troisième cet hiver. (Belga)

Grâce à ce second succès en 24 heures sur la piste Olympia, la championne olympique de super-G a pris la tête au classement général aux dépens de l'Allemande Maria Höfl-Riesch, dixième. Médaillée d'argent en géant aux JO de Sotchi, Fenninger, 24 ans, compte désormais 17 points d'avance sur la Bavaroise à cinq épreuves de la fin. La Salzbourgeoise avait signé le meilleur temps du premier parcours, devant la Française Anémone Marmottan, qui avait décroché jeudi son premier podium sur le circuit majeur en terminant deuxième. Mais la skieuse de Val d'Isère, âgée de 25 ans, n'a pas été au bout de la seconde manche vendredi. Au classement du géant, Lindell-Vikarby conserve une marge de 14 points sur Fenninger. Höfl-Riesch aura l'occasion de reprendre le commandement du général samedi à la faveur du slalom, discipline que Fenninger ne pratique pas. Maria Riesch avait tenté de mettre la pression sur Fenninger en lui faisant remarquer qu'elle était désormais "la favorite pour le gros globe de cristal". Le tracé de vendredi a été raccourci en raison des rafales de vent et de la pluie. Mais c'est encore Fenninger qui l'a emporté. Il s'agit de sa septième victoire en Coupe du monde, la troisième cet hiver. (Belga)