Hirscher, vice-champion olympique, n'avait pas d'autre choix que de finir devant l'Allemand Felix Neureuther pour décrocher le petit globe. Le champion du monde, en tête après la 1-ère manche tracée par son entraîneur, s'est imposé au final avec 76/100e d'avance sur Neureuther. L'Autrichien Mario Matt, champion olympique de la discipline, était 3-ème. Le tracé du premier parcours, extrêmement tournant dans une neige molle, a suscité la polémique, certains, dont Neureuther y voyant le moyen de clairement avantager Hirscher. "C'est une catastrophe pour le ski lorsque l'on veut ainsi à tout prix avantager son skieur. C'est très très dommage selon moi", pointait à la mi-temps, le vice-champion du monde allemand, d'ordinaire très mesuré. Neureuther, qui voit lui passer sous le nez le globe de cristal, est en tout cas le grand perdant du jour. "Je savais que je devais me donner à 110 pc. Au final, cela n'avait guère d'importance que je sois dehors ou en bas", a souligné Hirscher, qui s'est offert sa 23-ème victoire en Coupe du monde, quelques jours après ses 25 ans. L'Autrichien aura décroché 5 victoires, soit une de moins que l'an dernier, pour un total de 13 podiums. Il a amassé 1222 points au général, où il devance le Norvégien Aksel Lund Svindal (1091 pts) et le Français Alexis Pinturault (1028). (Belga)

Hirscher, vice-champion olympique, n'avait pas d'autre choix que de finir devant l'Allemand Felix Neureuther pour décrocher le petit globe. Le champion du monde, en tête après la 1-ère manche tracée par son entraîneur, s'est imposé au final avec 76/100e d'avance sur Neureuther. L'Autrichien Mario Matt, champion olympique de la discipline, était 3-ème. Le tracé du premier parcours, extrêmement tournant dans une neige molle, a suscité la polémique, certains, dont Neureuther y voyant le moyen de clairement avantager Hirscher. "C'est une catastrophe pour le ski lorsque l'on veut ainsi à tout prix avantager son skieur. C'est très très dommage selon moi", pointait à la mi-temps, le vice-champion du monde allemand, d'ordinaire très mesuré. Neureuther, qui voit lui passer sous le nez le globe de cristal, est en tout cas le grand perdant du jour. "Je savais que je devais me donner à 110 pc. Au final, cela n'avait guère d'importance que je sois dehors ou en bas", a souligné Hirscher, qui s'est offert sa 23-ème victoire en Coupe du monde, quelques jours après ses 25 ans. L'Autrichien aura décroché 5 victoires, soit une de moins que l'an dernier, pour un total de 13 podiums. Il a amassé 1222 points au général, où il devance le Norvégien Aksel Lund Svindal (1091 pts) et le Français Alexis Pinturault (1028). (Belga)