Reichelt, 33 ans, souffrant de maux dorsaux récurrents, a décidé de prendre le départ après l'échauffement. En 2:03.38, il a précédé Svindal (2:03.59) et Miller (2:03.72) pour signer la deuxième victoire de sa carrière en descente après celle de Bormio en 2013 où il était ex aequo avec l'Italien Dominik Paris. Vice-champion du monde du super-G en 2011, Reichelt a surtout privé les deux favoris Svindal et Miller d'une première victoire sur le Streif. Il compte aussi quatre victoires en super-G et une en slalom géant en Coupe du monde. Grâce à sa deuxième place, Svindal a augmenté son avance au classement général de la Coupe du monde avec désormais 102 points d'avance sur l'Autrichien Marcel Hirscher. Un super-G et un super-combiné sont programmés dimanche dans la station autrichienne. . (Belga)

Reichelt, 33 ans, souffrant de maux dorsaux récurrents, a décidé de prendre le départ après l'échauffement. En 2:03.38, il a précédé Svindal (2:03.59) et Miller (2:03.72) pour signer la deuxième victoire de sa carrière en descente après celle de Bormio en 2013 où il était ex aequo avec l'Italien Dominik Paris. Vice-champion du monde du super-G en 2011, Reichelt a surtout privé les deux favoris Svindal et Miller d'une première victoire sur le Streif. Il compte aussi quatre victoires en super-G et une en slalom géant en Coupe du monde. Grâce à sa deuxième place, Svindal a augmenté son avance au classement général de la Coupe du monde avec désormais 102 points d'avance sur l'Autrichien Marcel Hirscher. Un super-G et un super-combiné sont programmés dimanche dans la station autrichienne. . (Belga)