Philippaerts devait réussir un parcours sans-faute et il y est parvenu. "Le premier parcours était super, vraiment comme dans les manuels", a expliqué Philippaerts. "Challenge et moi-même savions ce que nous devions faire et avons rempli notre mission." "Lors du barrage, Challenge a trébuché après un double. Là? j'ai essayé de gagner du temps mas l'obstacle suivant est arrivé trop vite et nous avons heurté une barre. Au classement, nous sommes passés de la 22e à la 15e place. Nous sommes parmi les 25 qui accèdent à la finale dimanche. Ce sera un jour chargé avec deux épreuves et espérons aussi un barrage. Le top 3 sera difficile à atteindre, mais ensuite tout est possible." Le champion olympique le Suisse Steve Guerdat (Nino des Buissonnets) s'est révélé le meilleur de la deuxième journée. L'Allemand Christian Ahlmann (Taloubet Z), l N.1 mondial, n'est pas parvenu à se qualifier. Il a commis des fautes au premier et au dernier obstacles, en plus de dépasser le temps imparti. (Belga)

Philippaerts devait réussir un parcours sans-faute et il y est parvenu. "Le premier parcours était super, vraiment comme dans les manuels", a expliqué Philippaerts. "Challenge et moi-même savions ce que nous devions faire et avons rempli notre mission." "Lors du barrage, Challenge a trébuché après un double. Là? j'ai essayé de gagner du temps mas l'obstacle suivant est arrivé trop vite et nous avons heurté une barre. Au classement, nous sommes passés de la 22e à la 15e place. Nous sommes parmi les 25 qui accèdent à la finale dimanche. Ce sera un jour chargé avec deux épreuves et espérons aussi un barrage. Le top 3 sera difficile à atteindre, mais ensuite tout est possible." Le champion olympique le Suisse Steve Guerdat (Nino des Buissonnets) s'est révélé le meilleur de la deuxième journée. L'Allemand Christian Ahlmann (Taloubet Z), l N.1 mondial, n'est pas parvenu à se qualifier. Il a commis des fautes au premier et au dernier obstacles, en plus de dépasser le temps imparti. (Belga)