Par Bruno Govers
Afin de ménager ses troupes entre ces deux confrontations, le coach néerlandais de l'équipe limbourgeoise, Mario Been, a d'ailleurs décidé que la délégation du Racing ne retournerait pas à Genk mais logerait dans un hôtel à Marke, dans la banlieue de Courtrai.

Jusqu'à présent, les trois premières rencontres disputées dans le cadre de l'épreuve de Coupe auront réussi à préserver l'intérêt des matches retour. Mardi, Gand-Anderlecht s'est soldé par un nul (1-1). Le lendemain, un partage (0-0) a clôturé la joute entre Saint-Trond, pensionnaire de D2, et Courtrai. Quant à Ostende, autre représentant de l'antichambre de l'élite, il s'est incliné par le plus petit écart au Cercle Bruges.

Tout reste donc ouvert pour les revanches, prévues de concert le 16 janvier. A défaut de mobiliser les foules, la Coupe réserve au moins son lot de suspense...

Par Bruno Govers Afin de ménager ses troupes entre ces deux confrontations, le coach néerlandais de l'équipe limbourgeoise, Mario Been, a d'ailleurs décidé que la délégation du Racing ne retournerait pas à Genk mais logerait dans un hôtel à Marke, dans la banlieue de Courtrai. Jusqu'à présent, les trois premières rencontres disputées dans le cadre de l'épreuve de Coupe auront réussi à préserver l'intérêt des matches retour. Mardi, Gand-Anderlecht s'est soldé par un nul (1-1). Le lendemain, un partage (0-0) a clôturé la joute entre Saint-Trond, pensionnaire de D2, et Courtrai. Quant à Ostende, autre représentant de l'antichambre de l'élite, il s'est incliné par le plus petit écart au Cercle Bruges. Tout reste donc ouvert pour les revanches, prévues de concert le 16 janvier. A défaut de mobiliser les foules, la Coupe réserve au moins son lot de suspense...