Le relais masculin du 4x400 m des trois frères Borlée et Julien Watrin a dominé les onze autres nations engagées en signant un chrono de 3:04.94, alors que Art s'est imposé en franchissant une barre à 5m42. Alors que la journée avait pourtant mal commencé avec la disqualification d'Adrien Deghelt sur 110m haies, Philip Milanov au disque, 2e avec un lancer à 61m47, Eline Berings, 3e du 100m haies en 13.35, et Bashir Abdi, 3e du 3.000m, sont venus par la suite ajouter les points nécessaires pour éviter le danger de la relégation. A un demi-point près, la Belgique aurait même pu dépasser le Portugal pour la 8e place. La compétition a été dominée par le Belarus (302,5 pts) devant la Norvège (300) et la Finlande (290,5). Ces trois nations accèdent à la Super League (D1). La Belgique est neuvième avec 251 unités, juste derrière le Portugal (251,5), 8e, et l'Irlande (253,5), 7e. La Slovénie (209,5), 11e, et la Hongrie (191), 12e, ferment la marche et sont reléguées dans la division inférieure. . (Belga)

Le relais masculin du 4x400 m des trois frères Borlée et Julien Watrin a dominé les onze autres nations engagées en signant un chrono de 3:04.94, alors que Art s'est imposé en franchissant une barre à 5m42. Alors que la journée avait pourtant mal commencé avec la disqualification d'Adrien Deghelt sur 110m haies, Philip Milanov au disque, 2e avec un lancer à 61m47, Eline Berings, 3e du 100m haies en 13.35, et Bashir Abdi, 3e du 3.000m, sont venus par la suite ajouter les points nécessaires pour éviter le danger de la relégation. A un demi-point près, la Belgique aurait même pu dépasser le Portugal pour la 8e place. La compétition a été dominée par le Belarus (302,5 pts) devant la Norvège (300) et la Finlande (290,5). Ces trois nations accèdent à la Super League (D1). La Belgique est neuvième avec 251 unités, juste derrière le Portugal (251,5), 8e, et l'Irlande (253,5), 7e. La Slovénie (209,5), 11e, et la Hongrie (191), 12e, ferment la marche et sont reléguées dans la division inférieure. . (Belga)