Au terme d'un match vivant, riche en occasions et dans lequel Messi s'est finalement montré décisif (deux assists), l'Argentine a écrasé le Costa Rica 3-0 hier soir à Cordoba et s'est donc qualifiée pour les quarts de finale de la Copa America. Après deux matches nuls poussifs, l'Albiceleste s'est finalement réveillée dans ce troisième match du groupe A. Avec 5 points, l'Argentine termine deuxième de sa poule, derrière la Colombie.

Cette fois, ce n'était plus l'Albiceleste stérile des deux premiers matches; des occasions, il y en eut en rafale ! Mais toujours manquait la précision dans le dernier geste, entre frappes non cadrées et tirs mous, de la part d'Agüero (22e, 31e, 35e, 41e, 43e) et Higuain (11e, 13e, 25e, 37e), ou l'équerre de Burdisso de la tête (26e).

La délivrance est tombée lorsque la reprise de Gago était repoussée par le gardien costaricien dans les pieds d'Agüero, qui n'avait qu'à conclure (45+1). Agüero doubla la marque sur un caviar de Messi (53e) et Di Maria (64e) fixa le score à 3-0 sur une passe d'un Messi retrouvé.

Messi était discuté, il ne vivait "pas bien", selon son père, les critiques. Dans une position de meneur de jeu, il a distribué sans relâche les balles de but, même si les attaquants s'échinaient à ne pas marquer. Jusqu'à ces deux passes dans le trou pour Agüero et Di Maria. Le réveil de Messi a payé.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Au terme d'un match vivant, riche en occasions et dans lequel Messi s'est finalement montré décisif (deux assists), l'Argentine a écrasé le Costa Rica 3-0 hier soir à Cordoba et s'est donc qualifiée pour les quarts de finale de la Copa America. Après deux matches nuls poussifs, l'Albiceleste s'est finalement réveillée dans ce troisième match du groupe A. Avec 5 points, l'Argentine termine deuxième de sa poule, derrière la Colombie. Cette fois, ce n'était plus l'Albiceleste stérile des deux premiers matches; des occasions, il y en eut en rafale ! Mais toujours manquait la précision dans le dernier geste, entre frappes non cadrées et tirs mous, de la part d'Agüero (22e, 31e, 35e, 41e, 43e) et Higuain (11e, 13e, 25e, 37e), ou l'équerre de Burdisso de la tête (26e). La délivrance est tombée lorsque la reprise de Gago était repoussée par le gardien costaricien dans les pieds d'Agüero, qui n'avait qu'à conclure (45+1). Agüero doubla la marque sur un caviar de Messi (53e) et Di Maria (64e) fixa le score à 3-0 sur une passe d'un Messi retrouvé. Messi était discuté, il ne vivait "pas bien", selon son père, les critiques. Dans une position de meneur de jeu, il a distribué sans relâche les balles de but, même si les attaquants s'échinaient à ne pas marquer. Jusqu'à ces deux passes dans le trou pour Agüero et Di Maria. Le réveil de Messi a payé. Sportfootmagazine.be, avec Belga