Overmeire avait remporté la Cofidis Cup en 2012 avec Lokeren, tandis que de Fauw avait perdu, avec Roda JC, la finale de la Coupe des Pays-Bas en 2008, face à Feyenoord. "Nous nous connaissons très bien, et les matches que nous disputons sont souvent fermés", a déclaré Overmeire vendredi. "Samedi, ce sera un match spécial. Le stress jouera aussi un rôle. Cela peut jouer en notre faveur, car beaucoup de nos joueurs ont déjà remporté une finale. J'ai déjà pu goûter aux joies de la victoire il y a deux ans, mais je vous à tout prix lever les bras au ciel samedi soir", a conclu le capitaine de Lokeren. "Pour des clubs comme Lokeren ou Zulte Waregem, ce sont des moments dont nous devons profiter", a dit de son côté Davy de Fauw. "Enfant, je rêvais de ces matches, et maintenant je les joue. Nous devrons tout faire ramener la Coupe à Waregem. Une victoire nous offrirait un ticket européen et nous permettrait de disputer les Play-offs I sans pression. Si nous perdons, nous serons déçus mais notre groupe a déjà surmonté des problèmes plus graves. Nous croyons en nos chances". (Belga)

Overmeire avait remporté la Cofidis Cup en 2012 avec Lokeren, tandis que de Fauw avait perdu, avec Roda JC, la finale de la Coupe des Pays-Bas en 2008, face à Feyenoord. "Nous nous connaissons très bien, et les matches que nous disputons sont souvent fermés", a déclaré Overmeire vendredi. "Samedi, ce sera un match spécial. Le stress jouera aussi un rôle. Cela peut jouer en notre faveur, car beaucoup de nos joueurs ont déjà remporté une finale. J'ai déjà pu goûter aux joies de la victoire il y a deux ans, mais je vous à tout prix lever les bras au ciel samedi soir", a conclu le capitaine de Lokeren. "Pour des clubs comme Lokeren ou Zulte Waregem, ce sont des moments dont nous devons profiter", a dit de son côté Davy de Fauw. "Enfant, je rêvais de ces matches, et maintenant je les joue. Nous devrons tout faire ramener la Coupe à Waregem. Une victoire nous offrirait un ticket européen et nous permettrait de disputer les Play-offs I sans pression. Si nous perdons, nous serons déçus mais notre groupe a déjà surmonté des problèmes plus graves. Nous croyons en nos chances". (Belga)