"C'est le but le plus important de ma carrière", a déclaré le Danois après la rencontre. "D'habitude, je ne marque pas beaucoup. Je ne peux pas comparer mon but avec une autre de mes réalisations. Hans Vanaken a très bien tiré le corner. Le timing de mon saut n'était pas simple, je n'ai pas frappé la balle 'proprement'. Ce que je voulais, c'était l'envoyer au fond des filets. J'ai bien été aidé par la chance. C'est la première fois que je joue devant autant de spectateurs". Il y avait environ 38.000 personnes samedi au stade Roi Baudouin, dont 19.000 supporters de Lokeren. Inscrire l'unique but de la finale Hamdi Harbaoui connaît. C'est lui qui avait marqué le but de la victoire en Coupe en 2012 (1-0 face à Courtrai). "J'avais dit avant le match que ça allait se jouer à quelques détails et c'est ce qui s'est passé", a dit le Tunisien. "Zulte Waregem n'a pas eu de chance, nous avons eu de la chance. C'est le football, c'est une finale. Maintenant, nous allons pouvoir jouer les play-offs avec plus de confiance et plus de sérennité". (Belga)

"C'est le but le plus important de ma carrière", a déclaré le Danois après la rencontre. "D'habitude, je ne marque pas beaucoup. Je ne peux pas comparer mon but avec une autre de mes réalisations. Hans Vanaken a très bien tiré le corner. Le timing de mon saut n'était pas simple, je n'ai pas frappé la balle 'proprement'. Ce que je voulais, c'était l'envoyer au fond des filets. J'ai bien été aidé par la chance. C'est la première fois que je joue devant autant de spectateurs". Il y avait environ 38.000 personnes samedi au stade Roi Baudouin, dont 19.000 supporters de Lokeren. Inscrire l'unique but de la finale Hamdi Harbaoui connaît. C'est lui qui avait marqué le but de la victoire en Coupe en 2012 (1-0 face à Courtrai). "J'avais dit avant le match que ça allait se jouer à quelques détails et c'est ce qui s'est passé", a dit le Tunisien. "Zulte Waregem n'a pas eu de chance, nous avons eu de la chance. C'est le football, c'est une finale. Maintenant, nous allons pouvoir jouer les play-offs avec plus de confiance et plus de sérennité". (Belga)