Par Marc DEGRYSE

Carl Hoefkens a l'habitude de prendre le micro et de s'adresser aux supporters après les matches à domicile du Club. Dimanche, après la victoire dans le derby, rien de tout ça et les joueurs sont rentrés directement au vestiaire. Ils ne sont revenus que dix minutes plus tard pour leur tour d'honneur.

C'était leur façon de répondre aux critiques après la dégelée de Bordeaux. Non, mais où va-t-on ? Quelle bande de gosses ! On n'avait donc pas le droit de les recadrer après leur non-match européen ? Ils attendaient peut-être des applaudissements qui auraient fait trembler le stade ? Et où est le respect pour les supporters qui ont fait le coûteux et lointain déplacement en France ?

Là-bas, les Brugeois ont été dramatiques. Ils ne savaient pas eux-mêmes dans quel système ils jouaient, il n'y avait pas d'équipe, aucun engagement dans les duels, pas de communication, pas d'envie.

Vincent Mannaert a condamné leur comportement après le derby. Georges Leekens ne s'est pas mouillé, il a dit qu'il n'était pas au courant du boycott du public. Etonnant pour un type qui se vante de toujours tout savoir sur la vie de son vestiaire.

Par Marc DEGRYSECarl Hoefkens a l'habitude de prendre le micro et de s'adresser aux supporters après les matches à domicile du Club. Dimanche, après la victoire dans le derby, rien de tout ça et les joueurs sont rentrés directement au vestiaire. Ils ne sont revenus que dix minutes plus tard pour leur tour d'honneur. C'était leur façon de répondre aux critiques après la dégelée de Bordeaux. Non, mais où va-t-on ? Quelle bande de gosses ! On n'avait donc pas le droit de les recadrer après leur non-match européen ? Ils attendaient peut-être des applaudissements qui auraient fait trembler le stade ? Et où est le respect pour les supporters qui ont fait le coûteux et lointain déplacement en France ? Là-bas, les Brugeois ont été dramatiques. Ils ne savaient pas eux-mêmes dans quel système ils jouaient, il n'y avait pas d'équipe, aucun engagement dans les duels, pas de communication, pas d'envie. Vincent Mannaert a condamné leur comportement après le derby. Georges Leekens ne s'est pas mouillé, il a dit qu'il n'était pas au courant du boycott du public. Etonnant pour un type qui se vante de toujours tout savoir sur la vie de son vestiaire.