Les choses bougent au Club Bruges qui a dépensé 700.000 euros pour engager le gardien de but de Gand. Bojan Jorgacevic a signé un contrat de 4,5 ans. Il sera tout de suite opérationnel car un club peut recruter un "keeper" en dehors des périodes de transferts si un de ses portiers est grièvement blessé, ce qui est le cas de Sven Dhoest.

Mais il y a une autre urgence. Bruges cherche le successeur d'Adrie Koster, son ex-T1 néerlandais. Claude Puel n'a pas donné suite au contact avec les Brugeois. Pour le moment, le coach allemand Christoph Daum tient la corde. Il est bardé de succès en Allemagne, en Autriche, en Turquie. Cette forte personnalité avait eu des problèmes en 2000 : il était accro à la cocaïne.

On notera aussi que Bruges a contacté Michel Preud'homme (Al Shabab) mais, après trois conversations téléphoniques, il s'avéra que les Flandriens n'ont pas les moyens de racheter le contrat du Liégeois. Anderlecht respire ? Probablement car il y a des semaines que le nom de MPH circule au Stade Vanden Stock pour succéder à Ariel Jacobs en 2012-13 même si Herman Van Holsbeeck a déclaré récemment que son coach actuel serait toujours en place la saison prochaine.

MPH est évidemment très cher : il gagne plus ou moins 2 millions d'euros nets par an sans les primes (3 millions en tout s'il est champion et remporte d'autres trophées). Si tout se passe au mieux pour lui à Al Shabab (en tête du championnat pour le moment : 6 victoires, 2 nuls), MPH pourrait empocher 9 millions d'euros nets en trois ans.

Bruges ne peut pas s'aligner sur de tels chiffres. Et ce sera dur pour Anderlecht aussi.

Pierre Bilic, Sport/Foot Magazine

Les choses bougent au Club Bruges qui a dépensé 700.000 euros pour engager le gardien de but de Gand. Bojan Jorgacevic a signé un contrat de 4,5 ans. Il sera tout de suite opérationnel car un club peut recruter un "keeper" en dehors des périodes de transferts si un de ses portiers est grièvement blessé, ce qui est le cas de Sven Dhoest. Mais il y a une autre urgence. Bruges cherche le successeur d'Adrie Koster, son ex-T1 néerlandais. Claude Puel n'a pas donné suite au contact avec les Brugeois. Pour le moment, le coach allemand Christoph Daum tient la corde. Il est bardé de succès en Allemagne, en Autriche, en Turquie. Cette forte personnalité avait eu des problèmes en 2000 : il était accro à la cocaïne. On notera aussi que Bruges a contacté Michel Preud'homme (Al Shabab) mais, après trois conversations téléphoniques, il s'avéra que les Flandriens n'ont pas les moyens de racheter le contrat du Liégeois. Anderlecht respire ? Probablement car il y a des semaines que le nom de MPH circule au Stade Vanden Stock pour succéder à Ariel Jacobs en 2012-13 même si Herman Van Holsbeeck a déclaré récemment que son coach actuel serait toujours en place la saison prochaine. MPH est évidemment très cher : il gagne plus ou moins 2 millions d'euros nets par an sans les primes (3 millions en tout s'il est champion et remporte d'autres trophées). Si tout se passe au mieux pour lui à Al Shabab (en tête du championnat pour le moment : 6 victoires, 2 nuls), MPH pourrait empocher 9 millions d'euros nets en trois ans. Bruges ne peut pas s'aligner sur de tels chiffres. Et ce sera dur pour Anderlecht aussi. Pierre Bilic, Sport/Foot Magazine