C'est lors de la cérémonie de mariage de son neveu Tim, que Kim s'est mal réceptionnée et s'est sérieusement foulé la cheville. Les conséquences ne sont pas minimes. Après une visite chez le médecin, échographie et IRM, le diagnostic est le suivant : grave luxation de la cheville droite avec une solide élongation à la fois des ligaments médial et latéral et une déchirure de la capsule avec hématome au niveau de l'articulation de la cheville.

La cheville de Clijsters est à présent entièrement immobilisée. Notre championne ne pourra pas s'appuyer sur le pied durant plusieurs jours. Elle devra, de toute façon, passer par une période de revalidation de quatre à six semaines. Sachant que Roland Garros débute dans exactement six semaines (le 22 mai), la présence de Kim à Paris s'avère incertaine.

Dans le même temps, Kim Clijsters poursuit comme prévu la revalidation de son épaule et de son poignet.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

C'est lors de la cérémonie de mariage de son neveu Tim, que Kim s'est mal réceptionnée et s'est sérieusement foulé la cheville. Les conséquences ne sont pas minimes. Après une visite chez le médecin, échographie et IRM, le diagnostic est le suivant : grave luxation de la cheville droite avec une solide élongation à la fois des ligaments médial et latéral et une déchirure de la capsule avec hématome au niveau de l'articulation de la cheville. La cheville de Clijsters est à présent entièrement immobilisée. Notre championne ne pourra pas s'appuyer sur le pied durant plusieurs jours. Elle devra, de toute façon, passer par une période de revalidation de quatre à six semaines. Sachant que Roland Garros débute dans exactement six semaines (le 22 mai), la présence de Kim à Paris s'avère incertaine. Dans le même temps, Kim Clijsters poursuit comme prévu la revalidation de son épaule et de son poignet. Sportfootmagazine.be, avec Belga