Novak Djokovic, N.1 mondial et incontestable roi de la saison, a concédé dimanche sa première défaite de la saison sur dur en abandonnant en finale du Masters 1000 de Cincinnati alors qu'il était mené 6-4, 3-0 par l'Ecossais Andy Murray, N.4 mondial. Le Serbe, perturbé par une douleur à l'épaule droite et fatigué, n'a jamais été en état de défendre ses chances.

A une semaine du début de l'US open, dernier Grand Chelem de l'année, le vainqueur de l'Open d'Australie et de Wimbledon n'a pas pris le risque de transformer en blessure une douleur qu'il traîne depuis environ "dix jours".

"Mon principal problème c'est l'épaule, même si je suis aussi dans un état de fatigue général", a-t-il expliqué. "Je ne pouvais pas servir, pas plus fort que 160 km/h, et je ne pouvais pas faire de bons coups droits en mouvement. Je ne peux pas battre un joueur comme Murray avec ce problème. Le bon côté de la chose, c'est que j'ai huit jours pour récupérer avant l'US Open. Je pense que ça suffira", a-t-il assuré.

Djokovic a concédé son service dès le premier jeu du match et a été systématiquement dominé, ne parvenant pas à tenir les longs échanges. Après un premier set où il a quand même pris une fois le service de Murray, le Belgradois a demandé un temps mort médical pour se faire manipuler l'épaule.

"C'est dommage", a commenté Andy Murray. "Quand j'ai vu que la vitesse de son service baissait, vers la fin du premier set, j'ai compris que ça allait être dur pour lui. Ce n'est pas de cette façon que je voulais gagner mais c'est une victoire quand même. Je préférerais le battre dans trois semaines (à l'US Open)".

Sharapova en forme avant l'US Open Chez les dames, c'est Maria Sharapova, tête de série N.4, qui a remporté le tournoi de Cincinnati en battant en finale la Serbe Jelena Jankovic (N.13) 4-6, 7-6 (7/3), 6-3 après près de trois heures de jeu.

La Russe de 24 ans, ex N.1 mondiale et triple gagnante en Grand Chelem, s'adjuge son deuxième titre de la saison après Rome. Elle prend sa revanche par rapport à l'an passé, lorsqu'elle avait été battue en finale du même tournoi par Kim Clijsters.

Grâce à son parcours dans l'Ohio, la Russe va s'installer à la 4e place du classement mondial et s'annonce comme une des grandes favorites de l'US Open, dernier Grand Chelem de la saison, qui débutera le 29 août à New York.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Novak Djokovic, N.1 mondial et incontestable roi de la saison, a concédé dimanche sa première défaite de la saison sur dur en abandonnant en finale du Masters 1000 de Cincinnati alors qu'il était mené 6-4, 3-0 par l'Ecossais Andy Murray, N.4 mondial. Le Serbe, perturbé par une douleur à l'épaule droite et fatigué, n'a jamais été en état de défendre ses chances. A une semaine du début de l'US open, dernier Grand Chelem de l'année, le vainqueur de l'Open d'Australie et de Wimbledon n'a pas pris le risque de transformer en blessure une douleur qu'il traîne depuis environ "dix jours". "Mon principal problème c'est l'épaule, même si je suis aussi dans un état de fatigue général", a-t-il expliqué. "Je ne pouvais pas servir, pas plus fort que 160 km/h, et je ne pouvais pas faire de bons coups droits en mouvement. Je ne peux pas battre un joueur comme Murray avec ce problème. Le bon côté de la chose, c'est que j'ai huit jours pour récupérer avant l'US Open. Je pense que ça suffira", a-t-il assuré. Djokovic a concédé son service dès le premier jeu du match et a été systématiquement dominé, ne parvenant pas à tenir les longs échanges. Après un premier set où il a quand même pris une fois le service de Murray, le Belgradois a demandé un temps mort médical pour se faire manipuler l'épaule. "C'est dommage", a commenté Andy Murray. "Quand j'ai vu que la vitesse de son service baissait, vers la fin du premier set, j'ai compris que ça allait être dur pour lui. Ce n'est pas de cette façon que je voulais gagner mais c'est une victoire quand même. Je préférerais le battre dans trois semaines (à l'US Open)". Sharapova en forme avant l'US Open Chez les dames, c'est Maria Sharapova, tête de série N.4, qui a remporté le tournoi de Cincinnati en battant en finale la Serbe Jelena Jankovic (N.13) 4-6, 7-6 (7/3), 6-3 après près de trois heures de jeu. La Russe de 24 ans, ex N.1 mondiale et triple gagnante en Grand Chelem, s'adjuge son deuxième titre de la saison après Rome. Elle prend sa revanche par rapport à l'an passé, lorsqu'elle avait été battue en finale du même tournoi par Kim Clijsters. Grâce à son parcours dans l'Ohio, la Russe va s'installer à la 4e place du classement mondial et s'annonce comme une des grandes favorites de l'US Open, dernier Grand Chelem de la saison, qui débutera le 29 août à New York. Sportfootmagazine.be, avec Belga