Ciman avait reçu il y a quelques jours une infiltration car il souffre depuis quelque temps d'une douleur aux adducteurs. De son côté, Dembélé ne s'était pas entraîné samedi en raison d'une raideur musculaire alors que Vermaelen se remet toujours d'une élongation aux ischios-jambiers contractée contre la Russie. Outre Anthony Vanden Borre - hors de combat en raison d'une fissure du péroné gauche - Vincent Kompany, déjà forfait jeudi face à la Corée du Sud (1-0), est donc le seul Diable Rouge à ne pas être monté sur le terrain d'entraînement dimanche. Il sera d'ailleurs remplacé par Axel Witsel, lundi lors de la conférence de presse internationale. La présence du capitaine belge contre les États-Unis continue d'être incertaine. Plus tard dans la journée, les Diables Rouges s'envoleront pour Salvador de Bahia, où ils défieront mardi les États-Unis à l'Arena Fonte Nova (à 22 heures belges). (Belga)

Ciman avait reçu il y a quelques jours une infiltration car il souffre depuis quelque temps d'une douleur aux adducteurs. De son côté, Dembélé ne s'était pas entraîné samedi en raison d'une raideur musculaire alors que Vermaelen se remet toujours d'une élongation aux ischios-jambiers contractée contre la Russie. Outre Anthony Vanden Borre - hors de combat en raison d'une fissure du péroné gauche - Vincent Kompany, déjà forfait jeudi face à la Corée du Sud (1-0), est donc le seul Diable Rouge à ne pas être monté sur le terrain d'entraînement dimanche. Il sera d'ailleurs remplacé par Axel Witsel, lundi lors de la conférence de presse internationale. La présence du capitaine belge contre les États-Unis continue d'être incertaine. Plus tard dans la journée, les Diables Rouges s'envoleront pour Salvador de Bahia, où ils défieront mardi les États-Unis à l'Arena Fonte Nova (à 22 heures belges). (Belga)