Il s'est exprimé dans une longue série de tweets mardi et rappelé les sacrifices qu'il a supportés au long de sa carrière. "Se lever à 15 ans à 4h30 pour aller s'entraîner avant d'aller à l'école, dans l'espoir de gagner un grand tour. Faire du stop pour traverser le pays et courir pendant des mois sans argent. Dormir dans des voitures et sur des bancs dans des parcs. Acheter sa propre licence parce que les équipes Pro ne vous donnent pas votre chance. Courir pendant des années sans salaire en espérant gagner assez de courses pour payer le loyer. Tout gagner aux Etats-Unis et renoncer aux gros chèques pour aller en Europe pour un salaire minimum. Tout vendre pour avoir une deuxième chance. Remonter la pente et continuer à y croire. Je l'ai fait. ... Oui, cela valait la peine et, oui, le rêve continue, que l'on croit ou non en moi." (Belga)

Il s'est exprimé dans une longue série de tweets mardi et rappelé les sacrifices qu'il a supportés au long de sa carrière. "Se lever à 15 ans à 4h30 pour aller s'entraîner avant d'aller à l'école, dans l'espoir de gagner un grand tour. Faire du stop pour traverser le pays et courir pendant des mois sans argent. Dormir dans des voitures et sur des bancs dans des parcs. Acheter sa propre licence parce que les équipes Pro ne vous donnent pas votre chance. Courir pendant des années sans salaire en espérant gagner assez de courses pour payer le loyer. Tout gagner aux Etats-Unis et renoncer aux gros chèques pour aller en Europe pour un salaire minimum. Tout vendre pour avoir une deuxième chance. Remonter la pente et continuer à y croire. Je l'ai fait. ... Oui, cela valait la peine et, oui, le rêve continue, que l'on croit ou non en moi." (Belga)