Ce n'est pas véritablement une surprise, mais l'on ne peut toutefois s'empêcher d'être un peu déçu pour Romelu Lukaku. Le transfert de Nicolas Anelka en Chine, ainsi que l'absence prolongée de Didier Drogba, parti à la CAN, avaient rendu l'espoir de voir l'ex-Anderlechtois figurer sur la liste des joueurs de Chelsea sélectionnables pour la C1.

Il n'en sera finalement rien, André Villas-Boas préférant au jeune Belge Michael Essien, Gary Cahill (transféré en janvier), Ryan Bertrand et Nathaniel Chalobah. Aucun de ces joueurs n'est attaquant.

Cependant, cette annonce n'est pas non plus inquiétante pour le meilleur buteur de la Jupiler League 2009-2010. Avec comme concurrents directs Fernando Torres, Daniel Sturridge, Salomon Kalou, Juan Mata et Didier Drogba, lorsqu'il sera de retour de la CAN, la lutte continue de faire rage sur le front de l'attaque londonienne.

Jusqu'à la fin de la saison, Romelu Lukaku n'a pas le choix : il doit s'accrocher et tenter de saisir sa chance dans les bouts de match qui lui sont accordés. Mais cet été, un prêt vers un plus petit club de Premier League pourrait être un choix judicieux. D'ailleurs, Rom a récemment fait savoir qu'il n'était désormais plus opposé à cette option.

Sportfootmagazine.be

Ce n'est pas véritablement une surprise, mais l'on ne peut toutefois s'empêcher d'être un peu déçu pour Romelu Lukaku. Le transfert de Nicolas Anelka en Chine, ainsi que l'absence prolongée de Didier Drogba, parti à la CAN, avaient rendu l'espoir de voir l'ex-Anderlechtois figurer sur la liste des joueurs de Chelsea sélectionnables pour la C1. Il n'en sera finalement rien, André Villas-Boas préférant au jeune Belge Michael Essien, Gary Cahill (transféré en janvier), Ryan Bertrand et Nathaniel Chalobah. Aucun de ces joueurs n'est attaquant. Cependant, cette annonce n'est pas non plus inquiétante pour le meilleur buteur de la Jupiler League 2009-2010. Avec comme concurrents directs Fernando Torres, Daniel Sturridge, Salomon Kalou, Juan Mata et Didier Drogba, lorsqu'il sera de retour de la CAN, la lutte continue de faire rage sur le front de l'attaque londonienne. Jusqu'à la fin de la saison, Romelu Lukaku n'a pas le choix : il doit s'accrocher et tenter de saisir sa chance dans les bouts de match qui lui sont accordés. Mais cet été, un prêt vers un plus petit club de Premier League pourrait être un choix judicieux. D'ailleurs, Rom a récemment fait savoir qu'il n'était désormais plus opposé à cette option. Sportfootmagazine.be