Elle est née le 5 mars 1990 à Kauai. Comme toute Hawaïenne qui se respecte, elle se met au surf dès son plus jeune âge. Alors qu'elle n'a que quatre ans, son père lui apprend les rudiments du sport numéro un de l'île. Rapidement touchée par le virus de la glisse, elle commence la compétition cinq ans plus tard. En 2005, elle remporte ses premiers succès et est élue Triple Crown Rookie of the year. A 17 ans, elle s'impose dans le prestigieux championnat Pipeline d'Hawaï et accède en 2009 à l'ASP World Tour, championnat regroupant les meilleures surfeuses professionnelles mondiales.

Elle est avant tout célèbre pour son physique avantageux. Depuis de nombreuses années, la belle est l'égérie de Rip Curl. La marque la fait participer à l'élaboration de ses collections et lui a même permis de lancer sa propre ligne de bikinis. Une collaboration qui n'est pas prête de prendre fin selon les dires de Mary Miller, la responsable du surfwear féminin : "Sa beauté naturelle nous permet de mettre nos collections sur le devant de la scène".

Elle tient son nom d'un grand-père d'origine française et compte plus de 6.500 followers sur le réseau social Twitter. En juin dernier, elle a même été choisie par le magazine américain Men's Health qui l'a placée dans sa liste des 10 sportives les plus sexys au monde.

Elle a failli voir sa vie basculer le 31 octobre 2003. Alors qu'elle s'entraîne en compagnie d'une de ses meilleures amies, Bethany Hamilton, elles sont attaquées par un requin tigre. Alana s'en sort indemne mais son amie est gravement blessée et perd son bras gauche. Malgré ce coup du sort, Bethany remonte sur une planche et reprend la compétition. Un acte de courage qui inspira un film : Soul Surfer. Réalisé par Sean Mc Namara, le long-métrage est sorti aux Etats-Unis en avril dernier avec notamment Denis Quaid et Helen Hunt au casting. Le rôle d'Alana y est joué par Lorraine Nicholson, la fille de Jack Nicholson.

Jules Monnier, Sport/Foot Magazine

Elle est née le 5 mars 1990 à Kauai. Comme toute Hawaïenne qui se respecte, elle se met au surf dès son plus jeune âge. Alors qu'elle n'a que quatre ans, son père lui apprend les rudiments du sport numéro un de l'île. Rapidement touchée par le virus de la glisse, elle commence la compétition cinq ans plus tard. En 2005, elle remporte ses premiers succès et est élue Triple Crown Rookie of the year. A 17 ans, elle s'impose dans le prestigieux championnat Pipeline d'Hawaï et accède en 2009 à l'ASP World Tour, championnat regroupant les meilleures surfeuses professionnelles mondiales. Elle est avant tout célèbre pour son physique avantageux. Depuis de nombreuses années, la belle est l'égérie de Rip Curl. La marque la fait participer à l'élaboration de ses collections et lui a même permis de lancer sa propre ligne de bikinis. Une collaboration qui n'est pas prête de prendre fin selon les dires de Mary Miller, la responsable du surfwear féminin : "Sa beauté naturelle nous permet de mettre nos collections sur le devant de la scène". Elle tient son nom d'un grand-père d'origine française et compte plus de 6.500 followers sur le réseau social Twitter. En juin dernier, elle a même été choisie par le magazine américain Men's Health qui l'a placée dans sa liste des 10 sportives les plus sexys au monde. Elle a failli voir sa vie basculer le 31 octobre 2003. Alors qu'elle s'entraîne en compagnie d'une de ses meilleures amies, Bethany Hamilton, elles sont attaquées par un requin tigre. Alana s'en sort indemne mais son amie est gravement blessée et perd son bras gauche. Malgré ce coup du sort, Bethany remonte sur une planche et reprend la compétition. Un acte de courage qui inspira un film : Soul Surfer. Réalisé par Sean Mc Namara, le long-métrage est sorti aux Etats-Unis en avril dernier avec notamment Denis Quaid et Helen Hunt au casting. Le rôle d'Alana y est joué par Lorraine Nicholson, la fille de Jack Nicholson. Jules Monnier, Sport/Foot Magazine