"Je suis content de mon temps. Cela montre clairement que ma vitesse n'est pas le problème sur 400m", a analysé Jonathan Borlée. "Jusqu'au 300m, ça va. C'est la dernière ligne droite qui pose problème. Le 200m est peut-être un plan B plus réaliste, si d'aventure le 400m n'est pas bon la semaine prochaine à Londres en Ligue de Diamant. A l'entraînement, cela va bien. Je suis content du résultats de mes deux frères (Kevin et Dylan), mais je suis surtout très content des bons temps de ma soeur, Olivia, après avoir du composer si longtemps avec des blessures. Cela ne fait qu'un mois qu'elle est de retour au plus haut niveau avec un 11.69 sur 100m et 23.41 sur 200m." (Belga)

"Je suis content de mon temps. Cela montre clairement que ma vitesse n'est pas le problème sur 400m", a analysé Jonathan Borlée. "Jusqu'au 300m, ça va. C'est la dernière ligne droite qui pose problème. Le 200m est peut-être un plan B plus réaliste, si d'aventure le 400m n'est pas bon la semaine prochaine à Londres en Ligue de Diamant. A l'entraînement, cela va bien. Je suis content du résultats de mes deux frères (Kevin et Dylan), mais je suis surtout très content des bons temps de ma soeur, Olivia, après avoir du composer si longtemps avec des blessures. Cela ne fait qu'un mois qu'elle est de retour au plus haut niveau avec un 11.69 sur 100m et 23.41 sur 200m." (Belga)