"Cela va très vite pour moi, mais j'essaie avant tout de savourer", estime Julien Watrin qui est désormais certain de figurer parmi les Belgian Tornados du relais 4X400 à l'Euro de Zurich. "Je suis content que nous partions à Zurich avec une équipe forte car Antoine Gillet et Will Owoye sont forts. Je veux surtout que tout se passe bien pour chacun." Watrin ne pense pas (encore) battre les jumeaux Borlée. "Les Borlée sont très bons, mais je cherche avant tout à me concentrer sur moi-même. Je suis en tout cas content de pouvoir signer de bons chronos au niveau individuel car je voulais seulement cette année décrocher ma place dans le 4X400 m", a conclu l'athlète de Dampicourt. (Belga)

"Cela va très vite pour moi, mais j'essaie avant tout de savourer", estime Julien Watrin qui est désormais certain de figurer parmi les Belgian Tornados du relais 4X400 à l'Euro de Zurich. "Je suis content que nous partions à Zurich avec une équipe forte car Antoine Gillet et Will Owoye sont forts. Je veux surtout que tout se passe bien pour chacun." Watrin ne pense pas (encore) battre les jumeaux Borlée. "Les Borlée sont très bons, mais je cherche avant tout à me concentrer sur moi-même. Je suis en tout cas content de pouvoir signer de bons chronos au niveau individuel car je voulais seulement cette année décrocher ma place dans le 4X400 m", a conclu l'athlète de Dampicourt. (Belga)