Le pilote KTM, 19e du championnat du monde MX1, se souviendra longtemps de sa saison 2014. Un cauchemar ! Tout à commencé aux premiers jours de cette année. Une journée d'entraînement comme les autres à Lommel, en préparation du Mondial. Une chute toute aussi banale survenue à la réception masquée d'un tremplin où s'était crashé un quidam dont la moto gisait sur la piste. Mais Ken De Dycker est relevé avec de sales fractures au poignet gauche. Opéré auprès d'un spécialiste à Herentals où il subissait une délicate opération avec la pose de plaques et de vis, le champion de Belgique Open, 3e au Mondial MX1 en 2013, a traîné durant des mois son infortune. "Le problème vient de la plaque qui m'avait été appliquée pour faciliter la reconstruction du poignet. Elle était grande et nécessaire, mais elle me faisait souffrir lorsque je roulais. Elle m'a été enlevée au lendemain de mon seul podium de la saison (2e du GP de Belgique à Lommel le 3 août dernier), après 6 mois de galère". En 2015, Ken De Dycker participera au championnat du monde MXGP aux côtés d'Antonio Cairoli et du Britannique Tommy Searle. "Logiquement, je ne devrais pas sortir du team KTM-usine. Mon contrat avec cette équipe s'étend jusqu'en - et y compris - 2015". (Belga)

Le pilote KTM, 19e du championnat du monde MX1, se souviendra longtemps de sa saison 2014. Un cauchemar ! Tout à commencé aux premiers jours de cette année. Une journée d'entraînement comme les autres à Lommel, en préparation du Mondial. Une chute toute aussi banale survenue à la réception masquée d'un tremplin où s'était crashé un quidam dont la moto gisait sur la piste. Mais Ken De Dycker est relevé avec de sales fractures au poignet gauche. Opéré auprès d'un spécialiste à Herentals où il subissait une délicate opération avec la pose de plaques et de vis, le champion de Belgique Open, 3e au Mondial MX1 en 2013, a traîné durant des mois son infortune. "Le problème vient de la plaque qui m'avait été appliquée pour faciliter la reconstruction du poignet. Elle était grande et nécessaire, mais elle me faisait souffrir lorsque je roulais. Elle m'a été enlevée au lendemain de mon seul podium de la saison (2e du GP de Belgique à Lommel le 3 août dernier), après 6 mois de galère". En 2015, Ken De Dycker participera au championnat du monde MXGP aux côtés d'Antonio Cairoli et du Britannique Tommy Searle. "Logiquement, je ne devrais pas sortir du team KTM-usine. Mon contrat avec cette équipe s'étend jusqu'en - et y compris - 2015". (Belga)