Seuls le Racing Genk et le Standard, qui s'affrontent à 20h30 à la Cristal Arena, peuvent encore espérer boucler la 3e journée avec un 9/9.

C'est pourtant le capitaine bleu et noir Simons qui a ouvert le score sur penalty (Engels fauché par De Fauw) à la 18-ème. L'équipe locale semblait alors avoir les choses bien en mains, mais gaspilla plusieurs possibilités de doubler son avantage. Il n'empêche que sa situation à la mi-temps était flattée, dans la mesure où l'arbitre Gumienny n'a pas sanctionné une faute flagrante de Mechele sur Leye dans le rectangle juste avant le repos, ni par conséquent adressé un carton rouge au défenseur fautif.

Zulte Waregem se révolta à la reprise et c'est... De Sutter qui empêcha une frappe de Leye de faire mouche (52-ème). Franck Berrier réussit ensuite une belle tête plongeante mais sans pour autant surprendre Ryan à la 73-ème. Finalement c'est Leye, parti seul à l'abordage, qui offrit l'égalisation sur un plateau d'argent à Naessens à moins d'un quart d'heure de la fin.

Piqués au vif, les Brugeois repartirent aussitôt à l'assaut de Bossut, mais en vain, le poteau renvoyant une reprise de Lestienne sur un centre de Refaelov.

Seuls le Racing Genk et le Standard, qui s'affrontent à 20h30 à la Cristal Arena, peuvent encore espérer boucler la 3e journée avec un 9/9. C'est pourtant le capitaine bleu et noir Simons qui a ouvert le score sur penalty (Engels fauché par De Fauw) à la 18-ème. L'équipe locale semblait alors avoir les choses bien en mains, mais gaspilla plusieurs possibilités de doubler son avantage. Il n'empêche que sa situation à la mi-temps était flattée, dans la mesure où l'arbitre Gumienny n'a pas sanctionné une faute flagrante de Mechele sur Leye dans le rectangle juste avant le repos, ni par conséquent adressé un carton rouge au défenseur fautif. Zulte Waregem se révolta à la reprise et c'est... De Sutter qui empêcha une frappe de Leye de faire mouche (52-ème). Franck Berrier réussit ensuite une belle tête plongeante mais sans pour autant surprendre Ryan à la 73-ème. Finalement c'est Leye, parti seul à l'abordage, qui offrit l'égalisation sur un plateau d'argent à Naessens à moins d'un quart d'heure de la fin. Piqués au vif, les Brugeois repartirent aussitôt à l'assaut de Bossut, mais en vain, le poteau renvoyant une reprise de Lestienne sur un centre de Refaelov.