Ruytinx était poursuivi sur base des images télévisiées pour un tacle non sanctionné lors du match Mons-OHL (3-2) du 16 mars dernier. Bjorn Ruytinx avait accroché la jambe du Montoise Christophe Diandy lors de la dernière journée de la phase classique du championnat. L'arbitre de la partie Tim Pots n'avait pas vu la phase et Ruytinx n'avait dès lors pas été sanctionné. Dans pareil cas, le parquet fédéral a le droit de poursuivre les joueurs concernés sur base des images télévisées. La commission des litiges l'a suspendu pour trois rencontres, ce qui le priverait des trois premiers duels des play-offs III face à Mons, le 29 mars (à Louvain), le 5 avril (à Mons) et le 12 avril (à Louvain). Egalement poursuivi sur base des images télé, le Lierrois Mbaye Diagne a pour sa part accepté sa suspension de deux matches. Il manquera donc les duels à Waasland-Beveren (samedi) et face à La Gantoise (5 varil) en play-offs II. (Belga)

Ruytinx était poursuivi sur base des images télévisiées pour un tacle non sanctionné lors du match Mons-OHL (3-2) du 16 mars dernier. Bjorn Ruytinx avait accroché la jambe du Montoise Christophe Diandy lors de la dernière journée de la phase classique du championnat. L'arbitre de la partie Tim Pots n'avait pas vu la phase et Ruytinx n'avait dès lors pas été sanctionné. Dans pareil cas, le parquet fédéral a le droit de poursuivre les joueurs concernés sur base des images télévisées. La commission des litiges l'a suspendu pour trois rencontres, ce qui le priverait des trois premiers duels des play-offs III face à Mons, le 29 mars (à Louvain), le 5 avril (à Mons) et le 12 avril (à Louvain). Egalement poursuivi sur base des images télé, le Lierrois Mbaye Diagne a pour sa part accepté sa suspension de deux matches. Il manquera donc les duels à Waasland-Beveren (samedi) et face à La Gantoise (5 varil) en play-offs II. (Belga)