Dans Sport/Foot Magazine, Milan Jovanovic déclare que "Lucas Biglia est d'un calme sidérant sur le terrain : il peut évoluer dans n'importe quel top club anglais". Ses propos deviendront-ils réalité en janvier prochain ?

Arsenal s'intéresse depuis un petit temps à lui et Arsène Wenger, le manager des Gunners qui voit en Biglia le successeur de Fabregas, prépare une offre de 6, 8 millions d'euros. Selon les médias anglais, Anderlecht a placé la barre plus haut : 9 millions d'euros.

Biglia sait que "quelque chose bouge autour de lui." Un départ lors du mercato d'hiver rappellerait celui de Mbark Boussoufa en janvier dernier. Cela avait mis du beurre dans les épinards mais ce transfert vers la Russie coûta probablement le titre aux Mauves.

Alors, l'Argentin disputera-t-il dimanche son dernier Anderlecht-Standard ? Herman Van Holsbeek et Ariel Jacobs y penseront avant le Clasico.

Pierre Bilic, Sport/Foot Magazine

Dans Sport/Foot Magazine, Milan Jovanovic déclare que "Lucas Biglia est d'un calme sidérant sur le terrain : il peut évoluer dans n'importe quel top club anglais". Ses propos deviendront-ils réalité en janvier prochain ? Arsenal s'intéresse depuis un petit temps à lui et Arsène Wenger, le manager des Gunners qui voit en Biglia le successeur de Fabregas, prépare une offre de 6, 8 millions d'euros. Selon les médias anglais, Anderlecht a placé la barre plus haut : 9 millions d'euros. Biglia sait que "quelque chose bouge autour de lui." Un départ lors du mercato d'hiver rappellerait celui de Mbark Boussoufa en janvier dernier. Cela avait mis du beurre dans les épinards mais ce transfert vers la Russie coûta probablement le titre aux Mauves. Alors, l'Argentin disputera-t-il dimanche son dernier Anderlecht-Standard ? Herman Van Holsbeek et Ariel Jacobs y penseront avant le Clasico. Pierre Bilic, Sport/Foot Magazine