Après une première saison encourageante en IndyCar Series, Baguette espérait trouver les moyens de disputer une nouvelle campagne aux Etats-Unis. Pour l'heure, il peut annoncer sa participation à la plus célèbre course US, les 500 Miles d'Indianapolis dont on fêtera le 100e anniversaire à la fin du mois de mai.

"Je suis particulièrement heureux de retrouver l'ambiance exceptionnelle de cette course hors du commun", explique le sociétaire du RACB National Team. "L'accord avec Rahal Letterman Lanigan me comble. Bobby Rahal est l'un des pilotes américains les plus emblématiques. Il a remporté les 500 Miles en 1986 et a décroché le titre en ChampCar à trois reprises. Par la suite, il a parfaitement réussi sa reconversion en qualité de patron d'écurie. Depuis 1992, son team s'est classé onze fois dans le top 10 des 500 Miles. En 2004, Buddy Rice a remporté l'épreuve."

De son côté, le patron de la structure américaine se montre confiant : "Nous allons faire du très bon boulot ensemble", affirme Bobby Rahal. "J'ai beaucoup observé Bertrand l'an dernier alors qu'il découvrait le championnat. La 6e place décrochée en qualification sur l'ovale de Kentucky m'a définitivement convaincu : ce jeune pilote possède le talent et la bonne approche pour décrocher un très bon résultat aux 500 Miles. De manière réaliste, je pense que nous pouvons viser le top 6 à l'issue de cette édition".

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Après une première saison encourageante en IndyCar Series, Baguette espérait trouver les moyens de disputer une nouvelle campagne aux Etats-Unis. Pour l'heure, il peut annoncer sa participation à la plus célèbre course US, les 500 Miles d'Indianapolis dont on fêtera le 100e anniversaire à la fin du mois de mai. "Je suis particulièrement heureux de retrouver l'ambiance exceptionnelle de cette course hors du commun", explique le sociétaire du RACB National Team. "L'accord avec Rahal Letterman Lanigan me comble. Bobby Rahal est l'un des pilotes américains les plus emblématiques. Il a remporté les 500 Miles en 1986 et a décroché le titre en ChampCar à trois reprises. Par la suite, il a parfaitement réussi sa reconversion en qualité de patron d'écurie. Depuis 1992, son team s'est classé onze fois dans le top 10 des 500 Miles. En 2004, Buddy Rice a remporté l'épreuve." De son côté, le patron de la structure américaine se montre confiant : "Nous allons faire du très bon boulot ensemble", affirme Bobby Rahal. "J'ai beaucoup observé Bertrand l'an dernier alors qu'il découvrait le championnat. La 6e place décrochée en qualification sur l'ovale de Kentucky m'a définitivement convaincu : ce jeune pilote possède le talent et la bonne approche pour décrocher un très bon résultat aux 500 Miles. De manière réaliste, je pense que nous pouvons viser le top 6 à l'issue de cette édition". Sportfootmagazine.be, avec Belga