Lors des huit tours du circuit de Louvain, avec les ascensions du Wijnpers et du Keizersberg, un groupe de 29 coureurs s'est détaché après une attaque de Jurgen Van Goolen, Gaëtan Bille, Sep Vanmarcke, Frederik Veuchelen, Jelle Wallays, Fabio Felline et Michael Olsson Dans ce groupe, Andre Greipel, Marcel Sieberg, Jos van Emden, Sep Vanmarcke, Albert Timmer, Michael Olsson, Sander Helven, Pieter Jacobs et Miguel Angel Rubiano ont tenté, à vingt kilomètres de l'arrivée, de fausser compagnie aux autres échappés, en vain. C'est finalement Sepp Vanmarcke qui a forcé la décision. Bert De Backer et Jasper Stuyven ont sauté dans sa roue et l'ont accompagné. Au sprint, De Backer s'est imposé sur le fil. (Belga)

Lors des huit tours du circuit de Louvain, avec les ascensions du Wijnpers et du Keizersberg, un groupe de 29 coureurs s'est détaché après une attaque de Jurgen Van Goolen, Gaëtan Bille, Sep Vanmarcke, Frederik Veuchelen, Jelle Wallays, Fabio Felline et Michael Olsson Dans ce groupe, Andre Greipel, Marcel Sieberg, Jos van Emden, Sep Vanmarcke, Albert Timmer, Michael Olsson, Sander Helven, Pieter Jacobs et Miguel Angel Rubiano ont tenté, à vingt kilomètres de l'arrivée, de fausser compagnie aux autres échappés, en vain. C'est finalement Sepp Vanmarcke qui a forcé la décision. Bert De Backer et Jasper Stuyven ont sauté dans sa roue et l'ont accompagné. Au sprint, De Backer s'est imposé sur le fil. (Belga)