Le club de football hainuyer du RBDB a réagi à l'annonce faite mardi à Mons par Jean Zarzecki, créateur et président du club boussutois, jadis appelé "Royal Francs Borains", dont il s'était écarté en 2008. "Le RBDB a pris connaissance des propos et position de Jean Zarzecki par rapport à une éventuelle reprise du Club," a indiqué la direction du RBDB, jeudi dans un communiqué. "Une rencontre à brève échéance lui a été proposée pour lui permettre de clarifier ses intentions et de présenter son projet réel à l'égard du club et de son école de jeunes". L'ex-président du club borain a fait état, mardi, d'une situation financière catastrophique du club, annonçant une dette de 354.000 euros au 25 septembre 2013. Selon la direction du club borain, "les chiffres que monsieur Zarzecki a annoncé semblent très excessifs. Ces données ont d'ailleurs été auditées récemment par un des candidats à la reprise du club et serviront de base de discussion avec l'ensemble de ceux-ci." Jean Zarzecki a annoncé le possible soutien, en cas de reprise, d'un partenaire financier, une ONG mauricienne active dans le domaine de l'agriculture. La date de la rencontre entre le club et Jean Zarzecki n'a pas encore été précisée. (Belga)

Le club de football hainuyer du RBDB a réagi à l'annonce faite mardi à Mons par Jean Zarzecki, créateur et président du club boussutois, jadis appelé "Royal Francs Borains", dont il s'était écarté en 2008. "Le RBDB a pris connaissance des propos et position de Jean Zarzecki par rapport à une éventuelle reprise du Club," a indiqué la direction du RBDB, jeudi dans un communiqué. "Une rencontre à brève échéance lui a été proposée pour lui permettre de clarifier ses intentions et de présenter son projet réel à l'égard du club et de son école de jeunes". L'ex-président du club borain a fait état, mardi, d'une situation financière catastrophique du club, annonçant une dette de 354.000 euros au 25 septembre 2013. Selon la direction du club borain, "les chiffres que monsieur Zarzecki a annoncé semblent très excessifs. Ces données ont d'ailleurs été auditées récemment par un des candidats à la reprise du club et serviront de base de discussion avec l'ensemble de ceux-ci." Jean Zarzecki a annoncé le possible soutien, en cas de reprise, d'un partenaire financier, une ONG mauricienne active dans le domaine de l'agriculture. La date de la rencontre entre le club et Jean Zarzecki n'a pas encore été précisée. (Belga)