Carlo Di Antonio, ministre wallon, bourgmestre en titre de Dour et administrateur du club de D2, a réuni, vendredi au siège boussutois du club, la "Task Force" politique régionale, les députés Eric Thiébaut (PS), Jacqueline Galant (MR), Manu Di Sabato (Ecolo) ainsi que les bourgmestres de Dour et de Boussu. "Nous nous lançons le défi de réunir 500.000 euros avec 50 entreprises qui miseraient 10.000 euros chacune," a indiqué Carlo Di Antonio. "Le défi est de réunir la somme pour le 20 décembre, date à laquelle nous rencontreront les parraineurs pour faire le point. Cette somme est nécessaire pour terminer la saison et nous laisser le temps de penser à l'avenir du club, de son équipe première et de ses 350 jeunes." Un adossement à une formation de division 1 étrangère a été évoqué. Le RBDB connaît de graves difficultés financières depuis le début 2013, après le retrait de son mécène, l'industriel nordiste André Arbonnier, au terme de la saison dernière. (Belga)

Carlo Di Antonio, ministre wallon, bourgmestre en titre de Dour et administrateur du club de D2, a réuni, vendredi au siège boussutois du club, la "Task Force" politique régionale, les députés Eric Thiébaut (PS), Jacqueline Galant (MR), Manu Di Sabato (Ecolo) ainsi que les bourgmestres de Dour et de Boussu. "Nous nous lançons le défi de réunir 500.000 euros avec 50 entreprises qui miseraient 10.000 euros chacune," a indiqué Carlo Di Antonio. "Le défi est de réunir la somme pour le 20 décembre, date à laquelle nous rencontreront les parraineurs pour faire le point. Cette somme est nécessaire pour terminer la saison et nous laisser le temps de penser à l'avenir du club, de son équipe première et de ses 350 jeunes." Un adossement à une formation de division 1 étrangère a été évoqué. Le RBDB connaît de graves difficultés financières depuis le début 2013, après le retrait de son mécène, l'industriel nordiste André Arbonnier, au terme de la saison dernière. (Belga)