Ce ne sont en tout cas pas les jeunes défenseurs de l'équipe espoirs de Visé (D2) qui prétendront le contraire. S'ils ont perdu 3-1 à l'Antwerp lundi soir, c'est en effet parce que l'ancien joueur de Bundesliga (Schalke 04 et Hambourg) où il a inscrit 33 goals en 115 matches, adulé au Standard, a signé un doublé avant de quitter la pelouse après 81 minutes. 1-0, c'est lui. 2-1, c'est encore lui. A 35 ans Emile Mpenza n'a plus de club depuis avril 2012 et son départ de Neftchi Bakou. Il veut toujours jouer et a déjà négocié avec plusieurs clubs (Westerlo, Ostende, Waasland-Beveren, Hoogstraten, voire le RWDM). Il semble résigné à accepter la D2. Il paraît pourtant qu'en D1, certains clubs manquent cruellement d'un buteur comme lui. L'AEC Mons par exemple, depuis que Jérémy Perbet a rejoint Villareal... Emile Mpenza a porté 57 fois la maillot des Diables Rouges entre 1997 et 2009, inscrivant 19 goals. (Belga)

Ce ne sont en tout cas pas les jeunes défenseurs de l'équipe espoirs de Visé (D2) qui prétendront le contraire. S'ils ont perdu 3-1 à l'Antwerp lundi soir, c'est en effet parce que l'ancien joueur de Bundesliga (Schalke 04 et Hambourg) où il a inscrit 33 goals en 115 matches, adulé au Standard, a signé un doublé avant de quitter la pelouse après 81 minutes. 1-0, c'est lui. 2-1, c'est encore lui. A 35 ans Emile Mpenza n'a plus de club depuis avril 2012 et son départ de Neftchi Bakou. Il veut toujours jouer et a déjà négocié avec plusieurs clubs (Westerlo, Ostende, Waasland-Beveren, Hoogstraten, voire le RWDM). Il semble résigné à accepter la D2. Il paraît pourtant qu'en D1, certains clubs manquent cruellement d'un buteur comme lui. L'AEC Mons par exemple, depuis que Jérémy Perbet a rejoint Villareal... Emile Mpenza a porté 57 fois la maillot des Diables Rouges entre 1997 et 2009, inscrivant 19 goals. (Belga)