Van Uytvanck, 204e à la WTA, qui remplaçait Kirsten Flipkens (WTA 34) forfait en raison d'une blessure au quadriceps, s'est inclinée en deux manches face Stefanie Voegele (WTA 89), par 6-2 et 7-6 (7/4). La rencontre a duté 1 heure et 37 minutes. Plus tôt dans la journée, dans le duel des numéros un de chaque nation, Yanina Wickmayer, 22e joueuse mondiale, avait été dominée sur un double 6-2 par Romina Oprandi, 67e mondiale. Cette dernière avait déjà surpris Flipkens samedi sur un double 6-3, alors que Wickmayer avait difficilement pris la mesure de Voegele (6-1, 4-6 et 8-6). C'est la troisième défaite consécutive de la Belgique en Fed Cup depuis que leur capitaine Anne Devries a pris les commandes de l'équipe, s'inclinant d'abord début 2012 au premier tour du groupe mondial I, 2-3 face à la Serbie à Charleroi. Deux mois plus tard en barrage pour le maintien, le Japon s'était montré trop fort s'imposant 4-1 ce qui avait relégué les Belges dans le groupe mondial II. . (LAURIE DIEFFEMBACQ)

Van Uytvanck, 204e à la WTA, qui remplaçait Kirsten Flipkens (WTA 34) forfait en raison d'une blessure au quadriceps, s'est inclinée en deux manches face Stefanie Voegele (WTA 89), par 6-2 et 7-6 (7/4). La rencontre a duté 1 heure et 37 minutes. Plus tôt dans la journée, dans le duel des numéros un de chaque nation, Yanina Wickmayer, 22e joueuse mondiale, avait été dominée sur un double 6-2 par Romina Oprandi, 67e mondiale. Cette dernière avait déjà surpris Flipkens samedi sur un double 6-3, alors que Wickmayer avait difficilement pris la mesure de Voegele (6-1, 4-6 et 8-6). C'est la troisième défaite consécutive de la Belgique en Fed Cup depuis que leur capitaine Anne Devries a pris les commandes de l'équipe, s'inclinant d'abord début 2012 au premier tour du groupe mondial I, 2-3 face à la Serbie à Charleroi. Deux mois plus tard en barrage pour le maintien, le Japon s'était montré trop fort s'imposant 4-1 ce qui avait relégué les Belges dans le groupe mondial II. . (LAURIE DIEFFEMBACQ)