Les Américains s'adjugent la médaille d'or pour la 14e fois de l'histoire alors que l'Espagne doit se contenter de l'argent pour la troisième fois (après 1984 et 2008). Les Espagnols ont toutefois offert une suprebe résistance avant de céder dans le 4e quart-temps.

L'Espagne a offert le match le plus difficile du tournoi aux Américains, arrivés en finale avec une marge moyenne de 35 points (dont un record de 83 points contre le Nigeria), malgré une courte victoire contre la Lituanie (99-94) lors du 1er tour.

Juan Carlos Navarro (21 points), avant la mi-temps, et Pau Gasol (24 points), après, ont maintenu l'Espagne dans le match presque jusqu'au bout (90-86 à trois minutes de la fin).

Les Espagnols ont imposé leur loi dans la raquette alors que les Américains se sont reposés sur Kevin Durant (30 points) qui a fait la différence à trois points (5 paniers).

Il s'agissait peut-être du dernier match joué par des stars de la NBA aux jeux Olympiques, vingt ans après l'événement créé par la "Dream Team" aux Jeux de Barcelone, car la Ligue nord-américaine de basket ne souhaite plus mettre ses meilleurs joueurs à disposition en raison notamment des risques de blessures et de l'absence de compensation financière.

Avec Belga.

Les Américains s'adjugent la médaille d'or pour la 14e fois de l'histoire alors que l'Espagne doit se contenter de l'argent pour la troisième fois (après 1984 et 2008). Les Espagnols ont toutefois offert une suprebe résistance avant de céder dans le 4e quart-temps. L'Espagne a offert le match le plus difficile du tournoi aux Américains, arrivés en finale avec une marge moyenne de 35 points (dont un record de 83 points contre le Nigeria), malgré une courte victoire contre la Lituanie (99-94) lors du 1er tour. Juan Carlos Navarro (21 points), avant la mi-temps, et Pau Gasol (24 points), après, ont maintenu l'Espagne dans le match presque jusqu'au bout (90-86 à trois minutes de la fin). Les Espagnols ont imposé leur loi dans la raquette alors que les Américains se sont reposés sur Kevin Durant (30 points) qui a fait la différence à trois points (5 paniers). Il s'agissait peut-être du dernier match joué par des stars de la NBA aux jeux Olympiques, vingt ans après l'événement créé par la "Dream Team" aux Jeux de Barcelone, car la Ligue nord-américaine de basket ne souhaite plus mettre ses meilleurs joueurs à disposition en raison notamment des risques de blessures et de l'absence de compensation financière. Avec Belga.