Les Spirou Charleroi peuvent continuer de rêver à la qualification en Euroligue de basket (messieurs). Les champions de Belgique ont émergé de peu 61-59 face aux Ukrainiens du BC Donetsk, jeudi soir en quarts de finale du tournoi de qualification disputé au Spiroudome de Charleroi. Ils rencontreront samedi en demi-finales les Allemands d'Alba Berlin qui ont éliminé les Lettons de Riga 82-60.

Charleroi a pourtant été très mal embarqué dans cette rencontre livrant une première mi-temps de piètre qualité au niveau offensif. Menés 11-14 après le 1er quart, les Carolos qui n'ont réussi que 7 de leurs 31 tirs avant la pause (dont 5/23 à 2 points) regagnèrent les vestiaires menés 21-28 après avoir compté jusqu'à 10 points de retard.

Heureusement de retour sur le parquet, les hommes de Giovanni Bozzi ont redressé la tête, jouant mieux dans tous les secteurs du jeu. Ils sont revenus lentement au score, 30-34 à la 25e et puis 33-34 à la 26e, grâce à un 3 points de Hill. Au bout du 3e quart, les vice-champions d'Ukraine menaient encore 40-43.

Dès l'entame de la dernière période, Hamilton à égalisé (43-43) et Charleroi a pris l'avantage au marquoir 47-45 à 6:23 de la fin. Hamilton d'un nouveau tir primé à 41 secondes de la fin a rassuré les Spirou (59-55) qui, malgré des dernières secondes éprouvantes avec notamment 4 lancers francs consécutifs manqués par Mallet, ne sont plus qu'à deux victoires de leur deuxième participation consécutive en Euroligue.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Les Spirou Charleroi peuvent continuer de rêver à la qualification en Euroligue de basket (messieurs). Les champions de Belgique ont émergé de peu 61-59 face aux Ukrainiens du BC Donetsk, jeudi soir en quarts de finale du tournoi de qualification disputé au Spiroudome de Charleroi. Ils rencontreront samedi en demi-finales les Allemands d'Alba Berlin qui ont éliminé les Lettons de Riga 82-60. Charleroi a pourtant été très mal embarqué dans cette rencontre livrant une première mi-temps de piètre qualité au niveau offensif. Menés 11-14 après le 1er quart, les Carolos qui n'ont réussi que 7 de leurs 31 tirs avant la pause (dont 5/23 à 2 points) regagnèrent les vestiaires menés 21-28 après avoir compté jusqu'à 10 points de retard. Heureusement de retour sur le parquet, les hommes de Giovanni Bozzi ont redressé la tête, jouant mieux dans tous les secteurs du jeu. Ils sont revenus lentement au score, 30-34 à la 25e et puis 33-34 à la 26e, grâce à un 3 points de Hill. Au bout du 3e quart, les vice-champions d'Ukraine menaient encore 40-43. Dès l'entame de la dernière période, Hamilton à égalisé (43-43) et Charleroi a pris l'avantage au marquoir 47-45 à 6:23 de la fin. Hamilton d'un nouveau tir primé à 41 secondes de la fin a rassuré les Spirou (59-55) qui, malgré des dernières secondes éprouvantes avec notamment 4 lancers francs consécutifs manqués par Mallet, ne sont plus qu'à deux victoires de leur deuxième participation consécutive en Euroligue. Sportfootmagazine.be, avec Belga