Une fois l'émotion passée, le temps est déjà venu de mesurer les conséquences du drame. La Fédération Royale Belge de Basketball (FRBB) attend d'être officiellement avisée de la situation par un courrier recommandé. Mais pour le reste, c'est à la BLB (Basketball League Belgium) qu'il revient de gérer la situation conformément à ses statuts et à son règlement. "Moi aussi j'attends une confirmation officielle", précise son président Patrick Wijns, contacté par l'agence belga. "Mais si le liquidateur décide effectivement d'arrêter, il n'y a qu'un seul scénario prévu dans ce cas. Tous les résultats de Verviers-Pepinster, qui a gagné quatre matches (84-87 à Leuven Bears; 63-61 contre Telenet BC Ostende; 79-77 contre Leuven Bears; et 89-65 contre Liège Basket, ndlr), seront annulés. Les sept autres équipes boucleront ensuite la compétition entre elles." Autrement dit Ostende, en haut du tableau, et Louvain, dans le cadre de la lutte pour la 6-ème place contre Liège, seraient les grands bénéficiaires du malheur des autres. Et la saison prochaine? "On espérait un championnat à dix", rappelle Patrick Wijns. "Mais on ne sera apparemment que neuf. A condition que Boom (D2) et le Brussels (D2) obtiennent leur licence dans quelques jours..." (CER)

Une fois l'émotion passée, le temps est déjà venu de mesurer les conséquences du drame. La Fédération Royale Belge de Basketball (FRBB) attend d'être officiellement avisée de la situation par un courrier recommandé. Mais pour le reste, c'est à la BLB (Basketball League Belgium) qu'il revient de gérer la situation conformément à ses statuts et à son règlement. "Moi aussi j'attends une confirmation officielle", précise son président Patrick Wijns, contacté par l'agence belga. "Mais si le liquidateur décide effectivement d'arrêter, il n'y a qu'un seul scénario prévu dans ce cas. Tous les résultats de Verviers-Pepinster, qui a gagné quatre matches (84-87 à Leuven Bears; 63-61 contre Telenet BC Ostende; 79-77 contre Leuven Bears; et 89-65 contre Liège Basket, ndlr), seront annulés. Les sept autres équipes boucleront ensuite la compétition entre elles." Autrement dit Ostende, en haut du tableau, et Louvain, dans le cadre de la lutte pour la 6-ème place contre Liège, seraient les grands bénéficiaires du malheur des autres. Et la saison prochaine? "On espérait un championnat à dix", rappelle Patrick Wijns. "Mais on ne sera apparemment que neuf. A condition que Boom (D2) et le Brussels (D2) obtiennent leur licence dans quelques jours..." (CER)